CANAL+ CINEMA devient CANAL+ BELMONDO à l'occasion d'une programmation exceptionnelle du 18 au 23 février - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

CANAL+ CINEMA devient CANAL+ BELMONDO à l'occasion d'une programmation exceptionnelle du 18 au 23 février

CANAL+ consacre à Jean-Paul Belmondo une programmation exceptionnelle. A cette occasion, CANAL+CINEMA devient CANAL+BELMONDO. CANAL+, L'Académie des Arts et Techniques du Cinéma , et à travers eux, le Cinéma Français, dédieront à Jean-Paul Belmondo la soirée de la 42e Cérémonie des César.
 
Des films et des hommages surprises.
Du samedi 18 au jeudi 23 février 2017 en prime.
 
« Parce qu’il est magnifique», parce que – comme le dit Tarantino – « il est la supercoolitude incarnée », CANAL+, l’Académie des Arts et Techniques du cinéma et à travers eux, tout le cinéma français se feront une joie de célébrer Jean-Paul Belmondo en lui consacrant une semaine de programmation exceptionnelle et en lui dédiant la soirée de la 42e Cérémonie des César.
 
CANAL+CINÉMA, qui deviendra CANAL+ BELMONDO, diffusera des films de sa filmographie choisis par Jean-Paul Belmondo lui-même.
 
Ce sera l’occasion pour de nombreux talents du cinéma français – Michel Hazanavicius, Sandrine Kiberlain, Jean Dujardin, Monica Bellucci, Albert Dupontel, Camille Cottin, Alice Taglioni, Clovis Cornillac, François-Xavier Demaison, Guillaume Canet, Jérôme Commandeur, Paul Belmondo… – de nous donner leur vision de Belmondo ; comment son énergie a su les gagner, son talent les entraîner et son charisme unique les séduire et les émouvoir.
 
Cet hommage à Jean-Paul Belmondo sera par ailleurs le point d’orgue de la 42e Cérémonie des César qui se déroulera le 24 février 2017 en sa présence, diffusée sur CANAL+ en clair, en direct et en exclusivité.
 
LA PROGRAMMATION : DU 18 AU 23 FÉVRIER 2017, 6 JOURS, 12 FILMS
 
SAMEDI 18 FÉVRIER
 
20H50 PIERROT LE FOU présenté par Monica Bellucci
 
1965 • 115 MIN • FRANCE, ITALIE, ÉTATS-UNIS
 
DRAME DE JEAN-LUC GODARD AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, ANNA KARINA
 
« J’ai longtemps chéri ce film comme l’un de mes préférés [...] La liberté fabuleuse que Godard nous autorisait créait des films fous, intelligents et sincères… » Jean-Paul Belmondo
 
« Cette attitude de Belmondo, avec la bouche pulpeuse, la cigarette qui tombe, le côté ‘je défie la loi’, ça raconte déjà toute une histoire… » Monica Bellucci
 
22H30 LES COPAINS DU DIMANCHE présenté par Paul Belmondo
 
1956 • 70 MIN • France
 
COMÉDIE D’HENRI AISNER AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, MICHEL PICCOLI
 
« Je fais connaissance avec la caméra. C’est une nouvelle sensation que de n’avoir d’autre public que ses partenaires ; c’est comme de jouer sans miroir, dans le vide ». Jean-Paul Belmondo
 
« On trouve dans LES COPAINS DU DIMANCHE quelque chose du personnage que va devenir Belmondo ». Paul Belmondo
 
DIMANCHE 19 FÉVRIER
 
20H50 L’AS DES AS présenté par Jérôme Commandeur
 
1982 • 100 MIN • FRANCE, ALLEMAGNE
 
COMÉDIE DE GÉRARD OURY AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, MARIE-FRANCE PISIER
 
« J’avais le désir de stigmatiser, sur le ton léger de la comédie,
l’antisémitisme et l’intolérance. » Jean-Paul Belmondo
 
« Dans L’AS DES AS, j’adore ce rapport de Jean-Paul Belmondo avec le petit gamin, Rachid Ferrache. C’est le copain, le grand frère qu’on aurait tous voulu avoir. » Jérôme Commandeur
 
22H30 WEEK-END À ZUYDCOOTE présenté par Albert Dupontel
 
1964 • 119 MIN • FRANCE
 
FILM DE GUERRE D’HENRI VERNEUIL AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, CATHERINE SPAAK
 
« Henri Verneuil [...] choisit les acteurs en fonction de la manière
dont ils se dirigent eux-mêmes. Il apprécie les belles natures. » Jean-Paul Belmondo
 
« Jean-Paul, dans WEEK-END À ZUYDCOOTE, a une puissance dramatique qui est parfaitement canalisée par Verneuil. » Albert Dupontel
 
LUNDI 20 FÉVRIER
 
20H50 LE MAGNIFIQUE présenté par Jean Dujardin
 
1973 • 94 MIN • FRANCE, ITALIE
 
COMÉDIE DE PHILIPPE DE BROCA AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, JACQUELINE BISSET
 
« Nous avions, Philippe de Broca et moi, la joie en bandoulière. » Jean-Paul Belmondo
 
« La première fois que j’ai vu LE MAGNIFIQUE, c’était autour de mes 10 ans, et je me suis dit : ‘Tiens, c’est marrant comment un adulte peut s’amuser comme un enfant’… » Jean Dujardin
 
22H30 UN HOMME QUI ME PLAÎT présenté par Michel Hazanavicius
 
1969 • 110 MIN • FRANCE
 
COMÉDIE DRAMATIQUE DE CLAUDE LELOUCH AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, ANNIE GIRARDOT
 
« Lelouch avance comme Godard, sans scénario, à tâtons, dans l’improvisation, dans le noir – qui ressemble à la lumière. » Jean-Paul Belmondo
 
« Belmondo, dans UN HOMME QUI ME PLAÎT, ne joue pas un personnage romanesque. Il n’est ni flic, ni voyou, ni espion. Il joue un homme normal et est très touchant, comme ça… » Michel Hazanavicius
 
MARDI 21 FÉVRIER
 
20H50 ITINÉRAIRE D’UN ENFANT GÂTÉ présenté par Sandrine Kiberlain
 
1988 • 124 MIN • FRANCE, ALLEMAGNE
 
COMÉDIE DE CLAUDE LELOUCH AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, RICHARD ANCONINA
 
« J’ai un personnage qui va t’aller comme un gant. C’est l’histoire d’un mec qui en a ras-le-bol et quitte tout. » Claude Lelouch
 
« J’aime follement ITINÉRAIRE D’UN ENFANT GÂTÉ parce que Jean-Paul y est plus mûr que dans d’autres films, dans un genre plus sensible. » Sandrine Kiberlain
 
22H30 L’HÉRITIER présenté par François-Xavier Demaison
 
1973 • 107 MIN• FRANCE, ITALIE
 
DRAME DE PHILIPPE LABRO AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, CARLA GRAVINA
 
« Philippe Labro avait écrit un remarquable scénario, brillant et précis, autour d’un personnage étonnant inspiré de loin par Kennedy. » Jean-Paul Belmondo
 
« Ce film est une quintessence des années 1970, dans les bagnoles, dans les costards, dans les rapports avec les femmes. Belmondo y est une sorte de Largo Winch avant l’heure. » François-Xavier Demaison
 
MERCREDI 22 FÉVRIER
 
20H50 LE PROFESSIONNEL présenté par Alice Taglioni et Guillaume Canet
 
1981 • 105 MIN • FRANCE
 
FILM POLICIER DE GEORGES LAUTNER AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, ROBERT HOSSEIN
 
« À l’avant-première du PROFESSIONNEL, mon père m’a fait ce commentaire important : ‘Tout ça, c’est très bien. Mais quand feras-tu ton vrai métier ?’ Bien sûr, il parlait du métier de comédien. » Jean-Paul Belmondo
 
« J’avais 8 ans, c’était en 1981, j’étais comme un fou de le voir enchaîner ses cascades… J’étais complètement fan, j’avais son poster dans ma chambre. » Guillaume Canet
 
« Chez moi, pendant très longtemps, j’ai eu cette affiche rouge du film avec Jean-Paul au centre, dans ma chambre. » Alice Taglioni
 
22H30 LE DOULOS présenté par Clovis Cornillac
 
1963 • 108 MIN • FRANCE
 
FILM POLICIER DE JEAN-PIERRE MELVILLE AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, SERGE REGGIANI
 
« Pour moi, Melville est un grand, et ses films sont à sa taille. » Jean-Paul Belmondo
 
« Belmondo dans LE DOULOS, c’est ‘le’ grand acteur, alors qu’il est jeune : on voit la densité, l’économie du jeu. On voit qu’il est habité. » Clovis Cornillac
 
JEUDI 23 FÉVRIER
 
20H50 STAVISKY présenté par Paul Belmondo
 
1974 • 115 MIN • FRANCE
 
DRAME D’ALAIN RESNAIS AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, ANNY DUPEREY
 
« J’osais une fois encore cumuler le cinéma populaire et l’élitiste, me trouver à l’aise partout, sans restriction. » Jean-Paul Belmondo
 
« Ce qui est intéressant dans STAVISKY, c’est l’engagement de mon père en tant que producteur et son choix de laisser une totale liberté à Alain Resnais. » Paul Belmondo
 
22H30 À BOUT DE SOUFFLE présenté par Monica Bellucci
 
1960 • 89 MIN • FRANCE
 
FILM POLICIER DE JEAN-LUC GODARD AVEC JEAN-PAUL BELMONDO, JEAN SEBERG
 
« Après dix années à pâtir de ma façon trop naturelle de jouer, je suis enfin reconnu, aimé, recherché ». Jean-Paul Belmondo
 
« J’étais jeune, en Italie, et voir ce film m’a beaucoup marquée. Je voyais un cinéma complètement nouveau, une manière de jouer plus directe, plus libre … » Monica Bellucci

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article