EN DIRECT - François Bayrou ne se présente pas et propose une alliance à Emmanuel Macron... qui accepte : "C'est un tournant dans la campagne" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - François Bayrou ne se présente pas et propose une alliance à Emmanuel Macron... qui accepte : "C'est un tournant dans la campagne"

17h53: Emmanuel Macron qui accepte l'alliance proposée dans une déclaration à l'AFP

17h19: François Bayrou sera ce soir l'invité du 20h de France 2

17h07: Le centriste François Bayrou (MoDem) ne sera pas candidat à l’élection présidentielle et propose une alliance à Emmanuel Macron (En Marche!), a-t-il annoncé mercredi lors d’une conférence de presse.

«Parce que le risque est immense, parce que les Français sont désorientés et souvent désespérés, j’ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d’alliance», a déclaré M. Bayrou, qui n’a pas souhaité parler de «ralliement» ni de «ticket» avec M. Macron.

«Je lui dis, le danger est trop grand, il faut changer les choses et le faire d’urgence. Unissons nos forces pour y parvenir», a insisté M. Bayrou, qui avait été candidat à l’élection présidentielle en 2002, 2007 et 2012.

«C’est sans doute un geste d’abnégation et sans doute aussi un geste d’espoir pour notre pays», a-t-il expliqué.

16h59: "On peut mettre ses actes en accord avec ses paroles"

16h58: "Les Français ont le sentiment que la parole politique ne représente plus rien"

16h57: "Le choix que j'ai fait est un choix fondateur d'une nouvelle ère de la vie politique française"

16h56: "Je fais toujours campagne activement, avec ma propre vision, beaucoup d'indépendance et de liberté de parole "

16h54: "Je ne considère pas que la colonisation est un crime contre l'humanité", a déclaré François Bayrou en faisant référence aux récents propos tenus par Emmanuel Macron

16h53: "Je n'ai jamais été partisan d'un ticket. Il n'y a qu'un président de la République"

16h52: "Je suis absolument certain que la vie politique française est victime de pratique qui ne serait acceptée nulle part ailleurs."

16h50: "La stupéfaction des autres pays européens en découvrant nos affaires déclassent la France"

16h47: "Je vais rencontrer Emmanuel Macron dans les heures qui viennent"

16h46: "La multiplication des propositions politiques inspirées par des intérêts personnels et partisans, crée pour les citoyens un brouillage absolu".

16h45: "J'ai à l'esprit cette nécessité du rassemblement comme horizon pour notre pays"

16h45: "En faisant cette offre d'alliance, c'est cette nécessité du rassemblement que j'ai à l'esprit.

Je suis heureux de pouvoir montrer autrement que par des mots que l'heure exige de dépasser nos intérêts personnels et partisans pour construire l'avenir de la France."

16h44: "J'ai parlé à monsieur Macron il y a une semaine"

16h43: " L'enjeu de cette alliance, c'est de rendre l'espoir à des Français déboussolés"

16h43: "Je demande que son programme comporte en priorité une loi de moralisation de la vie publique"

16h42: François Bayrou propose une alliance à Emmanuel Macron et fixe des conditions

"J'ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d'alliance"

16h40: François Bayrou annonce qu'il ne se présentera pas à la présidentielle

16h37: "J'ai reçu de très nombreux messages d'encouragement à me présenter. Ces messages ont du sens, je les reçois comme une marque de confiance. Mais face à une situation exceptionnelle, il faut une réponse exceptionnelle. Parce que le risque est immense, parce que les Français sont désorientés"

16h36: "Je mesure ma responsabilité personnelle et celle du courant politique dont j'ai la charge. Deux voies s'offrent à moi. La candidature devant les Français ou la recherche d'une solution inédite".

16h00: Cet après-midi, François Bayrou a organisé une conférence de presse depuis le siège de son parti, le Modem, à Paris.

La question était de savoir s'il va se lancer dans la course à l'Elysée ou renoncer à toute ambition présidentielle.

Pour mémoire, François Bayrou s'est déjà lancé à trois reprises dans la course à l'Elysée : en 2002 (où il a recueilli 6,8 % des voix), en 2007 (18,6 %) et en 2012 (9,1 %).

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article