TPMP : Jalouse de Cauet, Enora Malagré a dévoilé son salaire - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

TPMP : Jalouse de Cauet, Enora Malagré a dévoilé son salaire

Dans une interview accordée à nos confrères de Purepeople.com, Enora Malagré a révélé le salaire qu'elle touche pour ses apparitions sur le plateau de TPMP.
 
Enora Malagré serait-elle un peu jalouse de Cauet ? C'est en tout cas ce qu'a légèrement laissé entendre la jolie blonde lors de son entretien au site Purepeople.com.
 
L'animateur sur NRJ toucherait pas moins de 1 000 euros à chaque apparition dans Touche Pas À Mon Poste. C'est ce qu'il avait révélé fin janvier chez nos confrères.
 
"Put***, j'avais les boules ! Je te jure !", a tout d'abord réagi la chroniqueuse. "On n'est pas vénère parce qu'on est hyper content pour lui. Heureusement qu'il a dit ça chez Purepeople parce que du coup on était là 'Mais quoi ?! Le mec se fait 4000 balles par mois pour venir mettre son joli petit cul sur un siège une fois par semaine dans l'émission ?!' (...) Évidemment, on y a tous été de notre petite réclamation auprès du papa (...) La réponse est en attente ! Je pense qu'elle va l'être jusqu'au mois de juin."
 
Après avoir commenté le salaire de son collègue, la jeune femme de 36 ans a dévoilé le sien. "Moins que Cauet ! (...)Par émission, moins de 800... 700 à peu près ouais, et brut (...) ! Je me plains pas hein, on est extrêmement bien payés pour ce qu'on fait, mais lui il est (...) punaise ! Parce que lui vient qu'une fois par semaine (...) Mais on ne se plaint pas les amis !"
 
L'animatrice présente tous les lundis sur Cstar l'émission Le Van. Lundi 6 février, elle avait d'ailleurs reçu le chanteur Slimane.

Elle a toujours un problème avec Cauet et se compare avec lui, alors qu'elle n'a absolument pas la même carrière...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article