Aurélie Van Daelen quitte définitivement Le Mad Mag pour cause de mauvaise ambiance ! - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Aurélie Van Daelen quitte définitivement Le Mad Mag pour cause de mauvaise ambiance !

Aurélie Van Daelen est à bout et elle a tenu à le faire savoir. L'ambiance sur le plateau du Mad Mag a poussé la jeune maman à quitter l'émission de NRJ 12.
 
Mauvaise ambiance dans Le Mad Mag ? En tout cas, c'est ce qu'Aurélie Van Daelen avance. La jeune femme vient tout juste d'annoncer, après un article de Jeremstar, qu'elle quittait le Mad Mag, l'émission où elle officiait depuis plusieurs saisons. Déjà, Aurélie Van Daelen était absente la semaine dernière pour "causes de maladie", comme l'affirmait NRJ 12. Mais la vérité est ailleurs. Et c'est le blogueur qui a allumé la mèche.
 
Dans la journée du lundi 28 mars, Jeremstar a annoncé sur son blog que la rupture entre la chroniqueuse et NRJ 12 était consommée. Et les causes sont simples : Aurélie Van Daelen ne supporte plus le fait qu'Aymeric Bonnery soit autant mis en avant, alors qu'elle est parfois écartée de l'antenne...
 
Cette situation aurait conduit la jeune maman de Pharell à déprimer : "Régulièrement en pleurs en quittant les locaux et très fatiguée psychologiquement par le climat au sein des équipes, elle a littéralement pété les plombs ces derniers temps, entamant une période de dépression", écrit Jeremstar.
 
La différence de salaire entre les chroniqueurs est aussi évoquée par le blogueur. Aurélie Van Daelen a décidé de réagir rapidement via son compte Instagram où elle remercie tous ses fans pour leur soutien ! "Let start this new life with you guys", conclut-elle sur son post. Et sa nouvelle vie sera faite de blog et de vidéo Youtube ! Pour le moment, la chaîne NRJ 12 ne souhaite pas faire de commentaires sur ce départ.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article