Bernard MENEZ souhaite se présenter aux Présidentielles - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Bernard MENEZ souhaite se présenter aux Présidentielles

On le savait engagé politiquement parlant. Bernard MENEZ... Ce qu'on sait moins, c'est que l'interprète de "Jolie poupée" est en train de réunir les 500 signatures pour se présenter aux Présidentielles ! Un rôle qu'il tiendra par ailleurs dans le film "Black Snake, la légende du serpent noir" de Thomas NGIJOL et Karole ROCHER - actuellement en tournage. Bernard MENEZ viendra présenter son (vrai) programme sur le stand Melody, au Salon du Tourisme entre le 16 et le 19 mars prochain.
 
En août 2002 déjà, Bernard MENEZ crée le mouvement DIVERS — Démocrates indépendants voulant ensemble le renouveau de la société, à la suite de sa candidature aux élections législatives de 2002, où il termine 4ème dans la douzième circonscription de Paris, avec 996 voix (2,28 %9). Il se présente aux élections européennes du 13 juin 2004 sur la liste du mouvement La France d’en bas (en Île-de-France) devenu La France en action, espérant regrouper tous les citoyens qui "ne se reconnaissent plus dans le clivage gauche/droite". Ses partisans soutiennent ses idées sur l’écologie, le handicap, le soutien des PME, la culture française et la défense des animaux. Il recueille 1,29 % des suffrages. Au premier tour des élections législatives de 2007, il recueille 367 suffrages, soit 0,3 % des suffrages. A suivre...
 
A l'occasion de la sortie de son dernier album "Amour, tendresse et cocotiers" en 2015, Bernard MENEZ était revenu pour Melody au Festival DécOUVRIR de Concèze, sur son tube "Jolie poupée" datant de 1983. Une chanson humoristique marquée au fer rouge pour celui qui n'a pas toujours chanté la fantaisie, mais aussi et surtout joué WOLINSKI, FEYDEAU ou MARIVAUX au théâtre. "Je suis très fier de "Jolie poupée" parce que c'était un coup de coeur, c'était pas du tout un coup commercial. Sept ans avant, j'avais fait un premier disque, en 77, qui s'appelait "J'aime pas les filles qui fument", qui là était une commande de la maison Polydor. Et je m'étais dit qu'il n'y avait pas d'urgence à recommencer l'expérience, donc je disais non tous les ans à des tas de gens pour des 45 tours, et le jour où on m'a fredonné "Jolie poupée" au téléphone, j'ai dit oui. Et c'est devenu un tube .../... La chose pour laquelle les français me connaissent le plus reste "Jolie poupée"".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article