Chômage : une baisse en demi-teinte en février - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Chômage : une baisse en demi-teinte en février

Sur le mois de février, le chômage n'affiche qu'un léger recul de 0,1 % avec 3 500 demandeurs d'emploi de moins. L'inversion de la courbe atteint désormais un faux plat.
 
Après l'embellie de 2016, le ciel s'assombrit sur le marché de l'emploi : malgré une légère baisse du chômage en février, le paysage est obscurci par une nouvelle hausse des demandeurs d'emploi en contrats précaires.
 
Pôle emploi a recensé fin février 3,46 millions de chômeurs en métropole, soit 3 500 de moins (-0,1 %) qu'en janvier. Si ce résultat interrompt une série de deux hausses consécutives, il ne rassure pas sur l'état du marché du travail. La baisse du chômage s'accompagne en effet d'une forte hausse du nombre de demandeurs d'emploi exerçant une petite activité. Leur nombre a augmenté de 1,6 % en février et même de 8,9 % sur un an.
 
Résultat : le nombre de demandeurs d'emploi, avec ou sans activité, a atteint un nouveau record fin février, s'établissant à 5,52 millions de personnes. De quoi inquiéter Force ouvrière, qui parle de «précarisation de l'emploi rampante».
 
«L'inversion de la courbe est laborieuse, on est à nouveau sur une espèce de faux plat», a réagi Mathieu Plane, de l'Observatoire français des conjonctures économiques. «C'est doublement inquiétant, car l'inversion reste molle et se fait plutôt par des contrats précaires.» Cette période terne coïncide avec une nette baisse du nombre de demandeurs d'emploi en formation (-4,4 %), malgré la prolongation du plan de 500 000 formations supplémentaires voulu par le gouvernement. En terminant leurs stages, ces inscrits sont de nouveau considérés comme des chômeurs. «On est arrivé à un pic. Maintenant, il y a une forme de reflux et ceux qui sortent de formation ne vont pas forcément tout de suite retrouver un travail», analyse Mathieu Plane.
 
Malgré les bémols, l'amélioration reste sensible sur un an en catégorie A (sans activité), avec quelque 115 000 chômeurs de moins par rapport à février 2016, mais la courbe a atteint un palier depuis décembre. Sur trois mois, l'indicateur est même en très légère hausse (+0,2 %).
 
Sur le seul mois de février, la baisse a profité dans les mêmes proportions (-0,1 %) aux jeunes et aux seniors.
 
Pour 2017, les prévisions divergent. L'Unedic, prévoit 47 000 chômeurs de plus alors que l'Insee voit, lui, le taux de chômage baisser au premier semestre à 9,8 % en France entière.
 
Fin février 2017, en Occitanie, le nombre de demandeurs d'emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) a atteint 360 530 personnes. Ce nombre augmente de 0,2 % sur trois mois (soit +760 personnes) mais il reste stable sur un mois et recule de 2,3 % sur un an. Au total, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C affiche à 561 510 personnes à fin février en Occitanie. Ce nombre augmente de 0,7 % sur trois mois (soit +3 810 personnes) et de 0,3 % sur un mois.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article