Débat sur France 2 : Jean-Luc Mélenchon sèche le rendez-vous du 20 avril - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Débat sur France 2 : Jean-Luc Mélenchon sèche le rendez-vous du 20 avril

Sur son blog, Jean-Luc Mélenchon annonce qu'il refuse de participer à un tel débat après le 17 avril et dénonce les pratiques de France 2. "Le pire est atteint", résume-t-il.
 
Le grand débat entre les onze candidats à la présidentielle prévu le 20 avril sur France 2 a-t-il du plomb dans l'aile? Sur son blog, Jean-Luc Mélenchon annonce qu'il ne souhaite plus y participer notamment en raison de la date choisie par France 2. Contactée par L'Express, la chaîne n'a pas souhaité faire de commentaire "dans l'immédiat".
 
"La chaîne ne s'est pas demandée si nous sommes d'accord pour mettre en jeu toute notre campagne 48 heures avant le vote", fait notamment valoir le champion de la France insoumise.
 
Jean-Luc Mélenchon, en colère, évoque son scepticisme "à propos des deux prochains débats annoncés". Celui de BFMTV et CNews, prévu le 4 mars et donc celui organisé par France 2 le 20 avril prochain, trois jours seulement avant le premier tour.
 
"De son côté, France 2 n'a fait connaître pour l'instant que la date. Elle ne me convient pas et je n'en suis pas d'accord. La remarque vaut pour tous, même si elle s'applique particulièrement au cas détestable de France 2. En effet, il faut savoir que les dates sont fixées par les chaînes, qui ne consultent personne à ce sujet et se soucient comme d'une guigne de notre propre emploi du temps", écrit-t-il, dénonçant le risque pour les candidats qui refusent d'y participer "de passer pour je ne sais quel affreux déserteur qui mépriserait ses concurrents et les téléspectateurs.".
 
Mais visiblement, le leader de la France insoumise a une dent particulière contre France 2. "Tenons compte des pratiques de la chaîne telle qu'on peut les observer dans le déroulement de l'odieuse Émission politique, véritable traquenard qui fonctionne seulement comme un spectacle, dont la volonté de mise à mort est tellement évidente qu'elle est insupportable même quand un de nos adversaires y est soumis!", tacle Jean-Luc Mélenchon, qui fait référence au passage houleux de François Fillon jeudi dernier dans L'Emission politique. Il refuse donc d'être "la chair à buzz".
 
Magnanime Jean-Luc Mélenchon ne ferme toutefois pas complètement la porte à un grand débat organisé par France 2. A condition, selon lui, qu'il soit organisé avant le lundi 17 avril, "compte tenu de mon programme d'activité et de la construction de ma campagne", note le candidat.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article