EN DIRECT - L'avocat Robert Bourgi affirme avoir "offert" les costumes à François Fillon "sans rien attendre en retour. C'était un cadeau" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - L'avocat Robert Bourgi affirme avoir "offert" les costumes à François Fillon "sans rien attendre en retour. C'était un cadeau"

EN DIRECT - L'avocat Robert Bourgi affirme avoir "offert" les costumes à François Fillon "sans rien attendre en retour. C'était un cadeau"

17h36: L'avocat Robert Bourgi réagit pour la première fois depuis les révélations du Monde. Il affirme auprès de BFMTV avoir  "offert" les costumes à François Fillon "Sans rien attendre en retour." 

Et d'ajouter: "C'était un cadeau".

15h02:  Contacté par BFMTV, l'entourage du candidat ne fait "aucun commentaire".

13h33: Le site du Monde fait de nouvelles révélations sur "l'affaire des costumes" de François Fillon, et révèle le nom de la personne qui lui aurait offert.

Nos confrères affirment qu'il s'agit de l’avocat Robert Bourgi, pilier des réseaux de la « Françafrique ».

Et de rappeler que ce dernier avait pourtant démenti à plusieurs reprises.

Une information confirmée par une source judiciaire auprès de BFMTV.

Le Monde évoque des documents en possession des enquêteurs "attestant que c’est bien lui qui a commandé le 7 décembre 2016, neuf jours après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite, puis réglé le 20 février, les vêtements sur-mesure du candidat Les Républicains à la présidentielle.", peut-on lire.

Et d'ajouter qu'un patron aux mesures de François Fillon a été trouvé dans la boutique Arnys rue de Sèvres à Paris, ainsi que "différents éléments relatifs aux révélations du Journal du Dimanche." 

Les enquêteurs devront désormais  déterminer  si ces cadeaux" ont été faits à  titre  exclusivement privé ou s’ils peuvent être en lien avec le mandat du député Fillon.", écrit Le Monde.

Comme l'a rapporté hier  Le Parisien , le Parquet national financier a accordé un réquisitoire supplétif contre X pour « trafic d’influence » aux trois juges d’instruction en charge du dossier de l’emploi fictif présumé de Penelope Fillon et des enfants du couple.

Le Journal du Dimanche du 12 mars avait révélé qu’un riche ami du candidat de la droite à l’élection présidentielle lui avait offert depuis 2012 pour près de 48 500 € de vêtements provenant du très chic tailleur Arnys.

Essentiellement des costumes dont 35.000 euros auraient été réglés en espèces, puis 13 000 euros par chèque, les 9 et 10 février, soit 15 jours après les révélations du Canard enchaîné sur l’«emploi» de Penelope Fillon.

Selon Marianne, deux perquisitions se sont déroulées

La première perquisition, diligentée mercredi 15 mars, n'a visiblement pas suffi, puisque les enquêteurs étaient de retour ce jeudi matin dans les locaux.

Ils auraient emporté les ordinateurs de l'entreprise pour en éplucher les comptes.

Un « ami généreux » a confirmé au JDD les avoir payés « à la demande de François Fillon », « et sans d’ailleurs en avoir le moindre remerciement depuis ».

Entre 2012 et 2017, ce sont en tout 35 500 euros de vêtements qui ont été commandés et payés en liquide pour François Fillon, chez Arnys

L'ardoise totale serait de 48 500 euros selon le JDD, si l'on ne compte pas que les paiements en cash.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article