EN DIRECT - Pénélope Fillon mise en examen pour complicité et recel de détournement de fonds publics et recel d'escroquerie aggravée - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Pénélope Fillon mise en examen pour complicité et recel de détournement de fonds publics et recel d'escroquerie aggravée

09h57: «Lorsque cette affaire sera examinée dans la sérénité et le respect des principes de droit, je maintiens que l’innocence de Penelope et de François Fillon sera reconnue», a ajouté Me Cornut-Gentille dans un communiqué diffusé par l’équipe du candidat à la présidentielle.

09h56: Son avocat, Me Pierre Cornut-Gentille, a noté que «les magistrats instructeurs ont décidé de mettre en examen Penelope Fillon, dans la logique d’une enquête et d’une instruction conduites exclusivement à charge, au mépris de la séparation des pouvoirs et de la présomption d’innocence, dans des délais de rapidité hors norme».

09h20: Alors que la date de l’audition de la discrète Galloise, âgée de 61 ans, était connue depuis plusieurs jours, le mystère a plané toute la journée: les nombreux journalistes présents devant le pôle financier ne l’ont aperçue ni à son entrée ni à sa sortie des locaux.

Il s’agit de la troisième mise en examen dans cette affaire, après celles de François Fillon, le 14 mars, et de son ancien suppléant à l’Assemblée, Marc Joulaud, le 24 mars.

.

MARDI 28 MARS

22h18: Penelope Fillon a été mise en examen pour complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux et recel d'escroquerie aggravée. 

Son mari avait été mis en examen dès le 14 mars, notamment pour détournement de fonds publics et complicité d'abus de biens sociaux.  

Entre 1986 et 2013 -avec des coupures- l'épouse discrète a perçu 680 380 euros net, soit environ 3600 euros mensuels en moyenne, comme assistante à l'Assemblée de son mari ou de Marc Joulaud, l'actuel maire de Sablé-sur-Sarthe, mis en examen vendredi pour détournement de fonds publics. 

Penelope Fillon a aussi été employée à La Revue des deux mondes entre mai 2012 et décembre 2013, sans s'être rendue sur place, pour un salaire de 5000 euros bruts, qu'elle a cumulé avec son emploi à l'Assemblée à partir de juillet 2012, lorsque son mari est redevenu député.

14h07: Selon RTL, Penelope Fillon est actuellement auditionnée par les trois juges d'instruction en charge de l'affaire.

Le lieu n'est pas connu même si l'audition se déroule probablement au parquet national financier (PNF).

De source judiciaire, une délocalisation lui avait été proposée, afin de préserver une certaine discrétion, mais la principale intéressée l'avait refusée.

Contrairement à son époux, Penelope Fillon a accepté de répondre aux questions des juges.

Dès lors, son audition peut durer plusieurs heures voire toute la journée.

12h55:  En principe, Penelope Fillon devrait être convoquée aujourd'hui par les juges d'instruction. 

L'épouse du candidat à la présidentielle ne devrait pas échapper - comme son mari - à une mise en examen.

Et même à une triple mise en examen pour recel.

Recel de détournements de fonds publics tout d'abord, pour son travail d'assistante parlementaire. Un travail présumé fictif ou surévalué qui lui a permis de toucher 680.000 euros nets entre 1986 et 2013. 

Recel d'abus de biens sociaux, ensuite. Cela concerne cette fois son salaire de la Revue des Deux Mondes : 5.000 euros bruts pendant vingt mois pour un rôle de conseil et quelques notes de lecture, dont deux, seulement, ont été publiées, soit 5.000 euros pour quatorze heures de travail effectif par mois.

Penelope Fillon pourrait aussi être mise en examen pour recel d'escroquerie aggravée.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article