La région Grand Est fait face à une épidémie de rougeole - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

La région Grand Est fait face à une épidémie de rougeole

Une épidémie de rougeole sévit dans le Grand Est, particulièrement à Forbach et à Metz. L'Agence régionale de santé assure que l'épidémie est "localisée". Mais pour l'Agence nationale de santé publique, "la France n'est pas à l'abri d'une nouvelle épidémie d'ampleur".
 
La région Grand Est est touchée depuis le début de l'année par une épidémie de rougeole "importante" avec 61 cas recensés au 13 mars, dont la moitié sont des jeunes enfants, a indiqué l'Agence régionale de santé (ARS). La cause majeure de son apparition et de sa propagation est "une couverture vaccinale insuffisante", a souligné l'Agence.
 
"Les chiffres caractérisent une épidémie importante, mais pas exceptionnelle", précise l'ARS, qui indique qu'elle est "localisée".
 
Mais pour l'Agence nationale de santé publique, qui a comptabilisé deux cas d'encéphalite et 7 pneumopathies graves depuis le début de l'année, "la France n'est pas à l'abri d'une nouvelle épidémie d'ampleur importante". De son côté, elle évoque le nombre de 79 cas entre janvier et février 2017, "soit autant que pour toute l'année 2016".
 
La rougeole est une maladie virale très contagieuse - un malade peut contaminer 15 à 20 personnes - qui se caractérise par "une éruption cutanée précédée d'un épisode de forte fièvre avec toux, rhinite et conjonctivite", informe le site de l'Assurance maladie. Un virus qui peut être à l'origine de complications chez les nourrissons mais aussi à l'âge adulte, présentes dans 30% des cas.
 
Les personnes contaminées dans le Grand Est ont entre 6 semaines et 46 ans, et plus de la moitié sont des enfants de moins de 5 ans. "Parmi ces 61 cas recensés, 61% n'étaient pas vaccinés", indique l'ARS. Mais 27% d'entre eux ont moins d'un an et ne sont donc pas encore vaccinables. Deux secteurs sont plus touchés: Forbach, à la frontière avec l'Allemagne, avec 19 cas, et Metz, avec 39 cas.
 
La rougeole se transmet très facilement d'une personne à l'autre "par l'intermédiaire de gouttelettes de salive provenant des voies aériennes lors de toux, éternuements, mouchages, contacts par des mains souillées par la salive, ou par les objets contaminés", précise l'Assurance maladie. Le malade est ainsi contagieux à partir de cinq jours avant le début de l'éruption cutanée - phase de contagion maximale - et jusqu'à cinq jours après le début de l'éruption.
 
La vaccination contre la rougeole n'est pas obligatoire, même si elle est recommandée. "Les épidémies se répandent plus facilement dans des collectivités, et la crèche est un exemple, ou dans des situations qui favorisent les contacts entre sujets sains et malades", ajoute l'ARS.
 
"Il suffit d'un cas pour générer une épidémie, et ce sont presque toujours des personnes non vaccinées qui en sont à l'origine."
 
Entre 2008 et 2016, l'Agence nationale de santé publique a répertorié plus de 24.000 cas de rougeole. Près de 1.500 cas ont présenté une pneumopathie grave, 34 une complication neurologique et 10 sont morts.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article