Manuel Valls vivement critiqué après avoir annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron: "Traître", "honte, "minable" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Manuel Valls vivement critiqué après avoir annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron: "Traître", "honte, "minable"

Manuel Valls vivement critiqué après avoir annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron: "Traître", "honte, "minable"
Ce matin, invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, Manuel Valls a annoncé qu'il allait voter Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle.
 
"Sabotage", "trahison", "honte", "minable" : les invectives envers l'ancien Premier ministre au sein de la gauche sont nombreuses.
 
Rappelons que Manuel Valls s'était engagé à respecter la décision des urnes lors de la primaire de la gauche.
 
Voici les principales déclarations des personnalités de la gauche critiquant le choix de Manuel Valls :
 
Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du PS : "Je suis triste de ne pas avoir réussi a convaincre Manuel Valls. (...) Je combats cette position" (Communiqué).
 
Arnaud Montebourg, ancien ministre du Redressement productif : "Chacun sait désormais ce que vaut un engagement signé sur l'honneur d'un homme comme Manuel Valls : rien. Ce que vaut un homme sans honneur." (Twitter).
 
Gérard Filoche, membre du PS : "Il faut une réunion extraordinaire du Bureau National du PS et exclure Valls et les autres traîtres immédiatement, défendre le socialisme et PS" (Twitter).
 
Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris : "Valls sera durablement discrédité (...) sa politique n'a pas affaibli le FN, au contraire" (BFMTV).
 
Patrick Menucci, député PS des Bouches-du-Rhône : "Manuel Valls, tu nous fait honte" (Twitter).
 
Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine : Manuel Valls agit comme "un pompier pyromane (...) en trahissant sa famille politique" (BFMTV).
 
Pascal Cherki, député PS de Paris : "Valls : la déchéance de crédibilité. Triste pour mon pays que cet homme ait pu un moment en être le Premier ministre" (Twitter).
 
Karine Berger, députée PS des Hautes-Alpes : "Un seul adjectif ce matin pour qualifier le comportement de Manuel Valls : minable" (Twitter).
 
Source JMM

Je soutiens les socialistes qui ne trahissent pas Hamon et notamment Gérard Filoche.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article