Présidentielle : Mélenchon dit "niet" au rassemblement proposé par Hamon - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Présidentielle : Mélenchon dit "niet" au rassemblement proposé par Hamon

Lors de son meeting au Havre (Seine-Maritime), Jean-Luc Mélenchon a adressé une fin de non-recevoir au rassemblement proposé par le candidat socialiste, Benoît Hamon.
 
«Je ne négocierai rien et avec personne !» Les mots du leader de la France insoumise ne peuvent être plus clairs. En meeting au Havre (Seine-Maritime) devant près de 5 000 personnes, Jean-Luc Mélenchon a adressé une fin de non-recevoir à Benoît Hamon, qui, suite à l’annonce du soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron, l’avait appelé une fois encore à «réunir leurs forces.»
 
«Je ne vais pas m'engager dans je ne sais quel improbable arrangement qu'on me suggère de faire, a tonné le candidat pour clôturer définitivement ce chapitre. J'ai marché mon chemin, sans ne céder à rien, je ne vais pas commencer aujourd'hui !» L’ancien socialiste a rappelé les raisons qui l’ont poussé, en janvier, à ne pas participer à la primaire de la gauche : «Le vote n'a rien réglé et comme prévu, l'explosion a eu lieu, a moqué le candidat. De temps à autre on peut se dire content de ses choix. Sur quel ton, ne m'a t’on pas demandé d'aller dans cette primaire […] Je n'y suis pas allé, et j'en suis bien heureux.»
 
Jean-Luc Mélenchon n’a cependant pas voulu insulter l’avenir. S’il refuse de se rallier à la candidature de Benoît Hamon, l’inverse n’aurait rien pour lui déplaire : «N'ergotez pas, ne vous coupez pas les cheveux en quatre et accueillez à bras ouvert ceux qui nous rejoignent, d'où qu'ils viennent, a lancé le leader de la France insoumise à ses soutiens. Nous n’allons pas trier ceux qui sont d'accords avec nous.» Quelques minutes plus tard, le député européen ira jusqu’à avancer : «Il faudra fédérer. J’ai bien dit fédérer, il n’y aura pas de tambouille.» Retour à l'envoyeur.

On n'est pas prêt de gagner...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article