Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

François Fillon : "Oh là là... allez vous faire voir !"

Interrogé par un journaliste à propos du «Penelopegate», François Fillon a perdu son calme, lundi. Ce mardi matin, il a déclaré qu'il ne dirait «plus jamais un mot» sur l'affaire.
 
François Fillon a refusé mardi de répondre aux nouvelles informations concernant les activités de son épouse Penelope, ajoutant qu'il ne «dirait plus jamais un mot sur ces questions». «Je n'alimenterai pas le feuilleton de la calomnie avec ces révélations successives, soigneusement distillées par des services de l'Etat qui maintenant remontent à 36 ans – à 36 ans –, à dix jours de l'élection», a répondu le candidat de la droite à la présidentielle, interrogé par France 2 sur des informations de Mediapart.
 
«Jusqu'où va-t-on aller ? Il y en a qui sont prévues entre les deux tours ?», a-t-il demandé. «Je ne dirai plus jamais un mot sur ces questions-là», a-t-il ajouté. Mediapart a affirmé lundi que Penelope Fillon a perçu dès 1982 des rémunérations pour des missions commandées par son mari, alors député à l'Assemblée, soit quatre ans avant le début de son emploi d'assistante parlementaire au coeur de l'enquête des juges d'instruction.
 
Décidément très tendu sur le sujet, François Fillon avait déjà envoyé bouler un journaliste qui tentait de l'interroger, lundi après-midi. «Oh là là. Allez voir vous faire voir !», a lâché le candidat de la droite avant de se faufiler dans sa voiture. Tout juste audibles, ces propos ont néanmoins été captés par BFM TV et diffusés lundi soir.
 
En relatant cet incident, le Huffington Post estime que «l'escalade verbale de François Fillon vient de franchir un nouveau cap». Le média s'est fendu, dans une vidéo, d'un florilège du vocabulaire choisi par le candidat pour répondre aux accusations dont il est la cible.

Un vrai connard ce mec...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article