François Fillon très énervé par un auditeur en direct sur France Inter : "Je ne réponds pas aux gens qui m'insultent à la radio" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

François Fillon très énervé par un auditeur en direct sur France Inter : "Je ne réponds pas aux gens qui m'insultent à la radio"

François Fillon se souviendra de son passage dans le 7/9 de Patrick Cohen sur France Inter. Ce jeudi matin, le candidat LR à l’élection présidentielle a été sèchement interpellé par un auditeur qui l’a qualifié de malhonnête. Une attaque qui a beaucoup vexé le politicien.
 
François Fillon aurait mieux fait de rester au lit ce jeudi matin. Invité sur l’antenne de France Inter dans le 7/9 de Patrick Cohen, le candidat LR à l’élection présidentielle en a eu pour son argent. Les deux humoristes Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice ont largement évoqué toutes les affaires qui le poursuivent, comparant sa campagne à la série Breaking Bad. Acides, les deux trublions se sont lancés dans un concours de petites blagues : « Monsieur et Madame ‘Rends l’ar’ ont un fils, comment s’appelle-t-il ? (…) Jean-François ! Rends l’ar Jean-François (Rends l’argent François, ndlr)« . Mais le plus dur était à venir pour François Fillon qui s’est frotté aux questions des auditeurs…
 
Au détour d’une question sur l’environnement, « Sylvain, de Metz« , a sèchement taclé le candidat : « Il en va de l’avenir de nos enfants. Alors on a bien compris ce que Monsieur Fillon était capable de faire pour l’avenir de ses propres enfants« . L’interrompant, François Fillon dénonce « une question bien orientée » mais l’auditeur ne se démonte pas et demande au politicien « s’il s’intéressait aussi à l’avenir de tous les autres (enfants, ndlr) » notamment ceux « des gens honnêtes ?« . Perdant son sourire, le candidat lâche froidement « Moi je ne réponds pas aux gens qui m’insultent à la radio » avant de préciser sa pensée : « Il vient de parler de gens honnêtes, moi je ne réponds pas à cette question« . A noter qu’en toute fin d’émission, Augustin Trapenard a accusé François Fillon d’avoir employé un « nègre » pour écrire ses livres. Ce que l’intéressé a nié.

Un vrai connard méprisant qui s'en fiche du peuple. Il croit que lui il n'insulte pas des millions de français ???

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article