Hélène SÉGARA : "J'essaierai de faire un album" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Hélène SÉGARA : "J'essaierai de faire un album"

La tournée d'Hélène SÉGARA qui couvrait la sortie de son dernier album "Amoretti" (des reprises de standards italiens), s'est achevée le mois dernier. La chanteuse atteint péniblement le chiffre de 24 000 passages en caisse de son disque, et poste un message des plus mystérieux sur son profil Facebook. "J'essaierai de faire un album" confie-t-elle. "Trois jours que je cherche des mots à mettre sur ce dernier moment d'émotion avec vous. Sur cette tendresse partagée. Sur ce lien si particulier... Les mots n'existent pas. Ils ne sont pas assez forts pour tant de partage...".
 
Après "L'envol", "O sole mio" et son duo avec Davide ESPOSITO "Vattene amore" : "Tant qu'il est temps", "Histoire d'un amour" sa reprise - notamment de DALIDA (1957), est le nouveau single d'Hélène SÉGARA. Un titre dont la version originale, le boléro "Historia de un amor" a été écrite en 1955 par l'auteur panaméen Carlos ELETA ALMARÁN, inspiré par la récente disparition de la femme de son frère. Rapidement un succès, elle devient également la bande-son du film mexicain de 1956, du même nom, avec l'actrice Libertad LAMARQUE. Si la chanson parle d'un amour disparu, certains y lisent que l'amour est un sentiment pérenne pour les femmes et qu'il n'est que passager pour les hommes.
 
Le tube d'Hélène SÉGARA et Laura PAUSINI "On n'oublie jamais rien, on vit avec", était destinée à être partagé avec un chanteur italien. Sur Melody, nous aimons les histoires de chansons. Ce mois-ci, le magazine "Platine" nous apprend une anecdote, jusqu'alors ignorée, que révèle le compositeur italien Antoine ANGELELLI, remixeur des tubes de DALIDA dans les années 90, et plus récemment à l'origine du tube "Le jour qui se lève" pour "Robin des Bois" avec M. POKORA, et d'une dizaine de chansons pour "Les trois mousquetaires". En 2003, il compose "On n'oublie jamais rien, on vit avec" qui deviendra n°3 en France grâce à Hélène SÉGARA et Laura PAUSINI.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article