Hollande "préfère" qu'un homme lui succède, allusion anti-Le Pen - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Hollande "préfère" qu'un homme lui succède, allusion anti-Le Pen

Hollande "préfère" qu'un homme lui succède, allusion anti-Le Pen
François Hollande "préfère" qu'un homme lui succède, dans une allusion anti-Marine Le Pen, se voit "plusieurs héritiers" et conseille de voter pour "ceux qui sont dans la suite", dans un entretien à Konbini, site de "pop culture" à destination de la jeunesse.
 
Le président de la République s'est prêté à une interview video avec les salariés de Konbini lors d'une visite de ce site. La visite a eu lieu le 6 avril, mais l'entretien n'est diffusée que mercredi.
 
Alors qu'il glisse, pendant l'interview, à propos de son successeur, qu'il souhaiterait "qu'il réussisse", une jeune femme l'interrompt d'un "il ou elle ?"
 
"Je préfère dire +il+ à ce stade, même si je ne veux pas être désagréable pour Madame Arthaud", la candidate de Lutte ouvrière, répond le chef de l'Etat, faisant ainsi part, implicitement, de sa volonté de ne pas voir Marine Le Pen gagner l'élection.
 
Interrogé sur ce qu'il conseillerait à un de ses anciens électeurs de 2012, M. Hollande répond: "Il faut aller vers ceux qui sont plutôt dans la suite. L'Histoire, elle ne s'arrête pas, donc faut aller vers la marche du progrès". Sans citer Emmanuel Macron ni Benoît Hamon, il estime avoir "plusieurs héritiers".
 
Il dit aussi n'avoir "pas le sentiment, même s'(il) n'était pas populaire, d'être détesté". "Ça, ça m'aurait peiné. Il vaut mieux être incompris que mal-aimé", souligne-t-il.
 
Grand consommateur de médias, il avoue avoir comme "premier réflexe" le matin de prendre son téléphone pour prendre connaissance de l'actualité avant d'écouter ensuite France Inter pour voir "comment l'information va être traitée".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article