Le grand débat : Marine Le Pen accuse Ruth Elkrief et Laurence Ferrari de favoriser Emmanuel Macron - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le grand débat : Marine Le Pen accuse Ruth Elkrief et Laurence Ferrari de favoriser Emmanuel Macron

Hier soir, lors du Grand débat de la présidentielle, Benoît Hamon et Marine Le Pen n'ont pas hésité à rappeler sévèrement à l'ordre Laurence Ferrari et Ruth Elkrief.
 
Ce mardi soir, les onze candidats à l'élection présidentielle étaient invités à débattre ensemble sur BFMTV et CNews. Présentée par Laurence Ferrari et Ruth Elkrief, la soirée a été riche en rebondissements. Philippe Poutou n'a pas hésité à s'en prendre à Marine Le Pen et François Fillon et Jean-Luc Mélenchon a crûment remis en place la candidate de l'extrême droite. Et les journalistes en ont également pris pour leur grade. En effet, constatant l'écart du temps de parole entre les candidats, Benoît Hamon a rappelé à l'ordre les deux femmes. "Madame Elkrief et madame Ferrari, madame Le Pen est à 17mn43, soit on respecte la police des débats et vous vous faites votre travail et nous on fait le notre. Mais faites votre travail là", a-t-il lancé haut et fort aux deux journalistes.
 
Marine Le Pen a également profité du débat pour tacler son concurrent, Emmanuel Macron. Alors que Nicolas Dupont-Aignan interpellait ce dernier, Ruth Elkrief est alors intervenue afin de redonner la parole à l'ancien ministre de l'Economie. Une action qui a fortement déplu à la candidate du Front National : "On n'a pas le droit d'interpeller Macron, sinon vous intervenez. Ça commence à devenir voyant. Laissez les débattre ce sont des grands garçons. Ils sont candidats à la présidentielle".

C'est elle qui dit ça alors qu'elle a eu plus de temps de paroles que les autres ??? Marre des menteurs pleurnicheurs...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article