Nicolas Dupont-Aignan : "Je rêvais d'être chanteur !" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Nicolas Dupont-Aignan : "Je rêvais d'être chanteur !"

Après Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Benoît Hamon, au tour de Nicolas Dupont-Aignan de parler petit écran dans notre série présidentielle La télé de... Dans cet extrait, le candidat de Debout la France revient sur ses premiers souvenirs de télé.
 
Bientôt l'heure de se rendre aux urnes pour élire le prochain président de la République ! A cette occasion nous avons sollicité tous les candidats à la présidentielle afin qu'ils nous parlent de “leur” télévision : celle qu'ils regardent, comme simples téléspectateurs, et celle qu'ils pratiquent, comme invités. Certains se sont prêtés au jeu, comme Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Benoît Hamon. Au tour cette fois de Nicolas Dupont-Aignan, patron de Debout la France, de recevoir Télé-Loisirs dans le bureau de son QG de campagne. L'intégralité de son interview est à retrouver dans le n°1625 de Télé-Loisirs, en kiosque ce lundi 17 avril. D'ores et déjà, le site propose un nouvel extrait vidéo.
 
Après s'en être pris à Yann Moix et Vanessa Burggraf, le candidat de Debout la France revient cette fois sur ses premiers souvenirs de télévision. Des souvenirs assez tardifs puisque le premier poste de télé n'est arrivé dans sa famille alors qu'il avait déjà 12 ou 13 ans. " C'est grâce à ce poste de télévision que j'ai commencé à me passionner pour la politique et à suivre assidûment les séances des Questions d'actualité au gouvernement ", se souvient-il.
 
L'homme politique raconte également qu'il ne ratait pas une soirée de Maritie et Gilbert Carpentier, qui régnaient alors en maîtres sur les émissions de variété. "Je rêvais alors d'être chanteur ", glisse même le candidat.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article