Présidentielle : l'écart de resserre entre Macron et Le Pen après Whirpool - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Présidentielle : l'écart de resserre entre Macron et Le Pen après Whirpool

Selon un sondage Odoxa pour "Le Point", Macron réduit son avance : il remporterait la présidentielle avec 59 % des voix, contre 41 % pour la candidate du FN.
 
Un discours au soir du premier tour jugé « hors sol » par certains, tout comme la soirée à la brasserie parisienne La Rotonde, et surtout un candidat contraint par Marine Le Pen à aller sur le terrain hostile de l'usine Whirlpool au milieu de salariés menacés de plan social... Ce fut une première semaine de campagne pour le second tour difficile, voire mauvaise, pour Emmanuel Macron, pourtant arrivé en tête du premier tour de la présidentielle avec 24,01 % des voix.
 
Depuis, l'écart entre l'ex-ministre de l'Économie et la candidate du Front national s'est réduit, selon un sondage exclusif Odoxa-* pour Le Point. Si elle reste confortable, son avance sur Marine Le Pen fond de 4 points : il l'emporterait à 59 % (contre 63 % le 24 avril) des voix au second tour, contre 41 % (contre 37 %) pour sa concurrente. « Par son ni-ni du soir du premier tour, Jean-Luc Mélenchon a déjà considérablement aidé la leader du FN : il a fait baisser de 13 points en une semaine les reports de voix de ses électeurs vers Macron », analyse Gaël Sliman, président d'Odoxa.
 
Arrivé quatrième au premier tour avec 19,58 % des voix, le candidat de La France insoumise doit s'exprimer ce vendredi. Reste que son refus de dire pour qui il votera au second tour semble avoir déjà pesé. Sur le plan sociologique, Emmanuel Macron l'emporterait « nettement chez les catégories dites supérieures et Marine Le Pen, auprès des catégories populaires ». Mais rien n'est encore joué, assure Odoxa. En effet, beaucoup de votants du premier tour, notamment les déçus qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon ou François Fillon, n'ont pas encore décidé ce qu'ils feront le 7 mai. « L'écart peut encore largement se resserrer : en réalité, seulement 45 % des électeurs potentiels du second tour ont vraiment arrêté un choix en faveur de Macron, contre 35 % en faveur de Le Pen, les autres hésitant encore entre les deux ou un vote blanc ou nul », note Gaël Sliman.
 
Ce sondage a été réalisé après le duel Whirlpool, qui pourrait être un tournant de la campagne, mais avant l'émission de jeudi soir à laquelle participait Emmanuel Macron sur TF1. « Au moment où ils ont été interrogés dans ce sondage, les Français n'avaient pas encore vu son émission télévisée de jeudi 27 avril au soir, et surtout n'avaient pas encore connaissance du résultat de la consultation organisée par Jean-Luc Mélenchon auprès de ses Insoumis pour savoir quelle serait leur position officielle pour le second tour », précise ainsi Odoxa.
 
Enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français interrogés par Internet les 26 et 27 avril 2017.
 
Échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 968 personnes inscrites sur les listes électorales.
 
Les intentions de vote ont été établies sur la base de 803 personnes sûres de voter au second tour.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article