Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Soirée spéciale Dalida, vendredi 12 mai à partir de 20h55 sur France 3

Soirée spéciale Dalida, vendredi 12 mai à partir de 20h55 sur France 3
À l’occasion d’une soirée continue consacrée à Dalida, France 3 propose deux documentaires, vendredi 12 mai en prime time.
 
Le premier, à 20.55, Dalida, la discographie, revient sur les plus grands tubes de la chanteuse. Suivi à 22.00 du film Dalida, la femme qui rêvait d’une autre scène, plongée dans l’intimité d’une femme moderne étouffée par son époque.
 
En première partie de soirée, France 3 célèbre Dalida avec un portrait musical : Dalida, la discographie. Un film de Humbert Ibach qui retrace à travers tous ses succès emblématiques la carrière d’une Dalida à la fois flamboyante, glamour et mélancolique. De « Monday, Tuesday » à « Je suis malade » en passant par « Besame mucho » ou « Gigi l’Amoroso », Dalida s’illustre dans tous les genres et traverse les époques musicales sans jamais prendre une ride. Plus qu’une vedette aux succès populaires, Dalida s’est hissée au rang d’icône internationale tout au long d’une carrière rythmée de tubes inscrits pour toujours dans les mémoires.
 
Ensuite, à 22 heures, Gérard Miller et Anaïs Feuillette adoptent une approche freudienne de la biographie de la chanteuse dans Dalida, la femme qui rêvait d’une autre scène. Marquée dès 1945 par la mort d’un père qu’elle a peu connu, la jeune Iolanda Gigliotti, qui n’a alors que 12 ans, rêve de cinéma et de reconnaissance. Certains prétendent que tout au long de sa vie elle a cherché chez les hommes qu’elle a aimés un peu du père qu’elle a perdu. Et, il y en a eu des hommes qui l’ont portée, aimée, adulée. Mais le bonheur a semblé la fuir durant toute sa vie. Car si le succès arrive rapidement, sa vie personnelle est marquée par une incroyable série de tragédies.
 
Sa carrière, ses conquêtes et sa force de caractère participent à forger sa légende. Elle incarne ainsi la quintessence de la femme moderne à une époque qui ne l’est pas du tout. En avance sur son temps, elle renonce à la vie une nuit de mai 1987, laissant à ses fans ces sobres mots : « La vie m’est insupportable. Pardonnez-moi. »
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article