Une pub Burger King provoque la polémique en déclenchant automatiquement tous les assistants vocaux Google - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Une pub Burger King provoque la polémique en déclenchant automatiquement tous les assistants vocaux Google

La dernière publicité de Burger King fait parler d'elle, mais pas forcément en bien. Cette dernière a activé l'assistant vocal «Ok Google» présent sur les Google Home et les smartphones Androïd de plusieurs millions d'Américains, présents devant leur télévision. Une idée brillante à première vue, mais la campagne publicitaire est en train de tourner au cauchemar.
 
Les publicités de Burger King sont connues pour être créatives, originales, et pour marquer les esprits. La chaîne de restauration rapide vient de lancer une nouvelle campagne publicitaire sur plusieurs chaînes américaines, sauf que cette fois, tout ne se déroule pas comme prévu. L'objectif pour Burger King, c'était de marquer les esprits avec une publicité de 15 secondes. Et pour ce faire, la société a choisi d'utiliser l'assistant virtuel «Ok Google» pour faire sa propre promotion. Dans ce spot de 15 secondes, un employé de Burger King explique qu'il n'a pas le temps d'énoncer tous les ingrédients frais contenus dans le Whopper. Mais qu'il a une idée, et c'est là qu'il fait appel à l'assistant Google : «Ok Google, what is the Whopper burger?» («Ok Google, qu'est-ce que le Whopper burger?»).
 
Cette phrase paraît si anodine, et pourtant, elle a provoqué la colère de nombreux Américains. En effet, les Google Home et les smartphones qui étaient près des écrans de télévision se sont tous déclenchés et se sont mis à réciter la page Wikipédia du sandwich phare de Burger King. Une pub qui a énervé beaucoup d'Américains, mais également Google, qui n'a pas été associée à la publicité. Google a d'ailleurs très vite réagi, puisque quelques heures après la diffusion du spot, les assistants virtuels ne réagissaient plus.
 
Mais ce n'est pas tout, Burger King ne s'est pas arrêté là, et a déclenché une véritable bataille sur Wikipédia. La chaîne a d'abord modifié sa page Wikipédia, pour une version beaucoup plus neutre et commerciale. Avant, on pouvait lire «le sandwich Whopper est le hamburger emblématique vendu par la chaîne de fast-foods Burger King», et pour la diffusion de la pub on pouvait lire : «le Whopper est un burger composé d’un steak haché 100 % bœuf grillé sur le feu, sans conservateurs ni additifs, garni de tomates juteuses, d’oignons, de laitue, de cornichons, de ketchup et de mayonnaise, servi sur un pain aux graines de sésames». Et forcément, ça ne s'est pas arrêté là. Les internautes ont profité du système collaboratif de Wikipédia pour apporter de nouvelles modifications à la page. On pouvait lire : «pire hamburger», «cancérigène», «inférieur au Big Mac», ou encore «composé de viande de rat et de rognures d'ongles de pied». Face à ce déferlement, Wikipédia a fini par bloquer la page et rétabli la version d'origine.
 
L'idée d'utiliser l'assistant Google pour une publicité est née d'une erreur. En 2017, le Super Bowl diffuse une publicité utilisant les mots «Ok Google», plusieurs appareils s'étaient alors activés. Peut-être cela va-t-il donner de nouvelles idées aux publicitaires, la question d'utiliser ou non ces nouvelles technologies pour de la publicité reste ouverte. Quant à Burger King, si ce coup de pub semble raté, nul doute que la chaîne de restauration rapide saura rebondir.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article