Vendredi 5 mai à 20h55 sur France 3 : "Polnareff, Delpech, Ferrer, la rançon du succès". - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Vendredi 5 mai à 20h55 sur France 3 : "Polnareff, Delpech, Ferrer, la rançon du succès".

Vendredi 5 mai à 20h55 sur France 3 : "Polnareff, Delpech, Ferrer, la rançon du succès".
Vendredi 5 mai à 20h55, France 3 et Mireille Dumas proposeront le documentaire "Polnareff, Delpech, Ferrer, la rançon du succès".
 
Michel Polnareff, Michel Delpech et Nino Ferrer ont marqué l’histoire de la chanson française par leur talent. Dans La Rançon du succès, Mireille Dumas nous plonge dans l’intimité de ces trois artistes qui, de succès en déroute, ont su personnifier par leurs chansons l’état d’esprit de la jeunesse des années 1960.
 
Mireille Dumas propose avec "La Rançon du succès" un documentaire sous la forme d’un triple portrait. Les destins hors normes de Michel Polnareff, de Michel Delpech et de Nino Ferrer se révèlent au fil des images d’archives et des témoignages de leurs proches. Dans les années 1960, chacun à leur manière, ces jeunes chanteurs bousculent la société française alors engoncée dans son conservatisme d’après-guerre. Il faut dire que leur style dérange. Pour eux, pas de reprise en français des tubes américains, mais des mélodies originales accompagnées de textes provocants. Leurs chansons, pour la plupart, abordent les sujets qui « choquent le bourgeois » : sexe, divorce, dépression… autant de témoignages d’un monde qui change, d’une libération des mœurs en plein essor. Avec le tact qu’on lui connaît, Mireille Dumas retrace ainsi le parcours de chacun avec des détails biographiques qui viennent faire résonner leurs plus grands tubes de manière inédite.
 
Pour tous les trois, le succès est fulgurant. Argent, femmes, alcool, ils tombent chacun dans le piège de la célébrité. Mais si Michel Delpech et Nino Ferrer ont l’amour des belles choses et de la vie facile, Michel Polnareff, quant à lui, n’a que faire de la propriété et des objets. Ce qui explique peut-être pourquoi il se retrouve ruiné en 1973, au retour d’une tournée internationale, victime d’une escroquerie. Commence pour lui une traversée du désert qui le conduit jusqu’aux États-Unis, où il vit depuis. Les deux autres aussi connaissent des déboires qui les pousseront plus d’une fois à remettre en question leur carrière. Pour Michel Delpech, le « chanteur de charme », ce sont les femmes et son divorce qui le laissent à genou, le cœur brisé. Ce qui ne l’empêchera pas de connaître à nouveau le bonheur avant de s’éteindre en 2016 des suites d’un cancer de la langue. Quant à Nino Ferrer, enfermé dans son image de chanteur fantaisiste, il a cherché à s’émanciper de l’industrie musicale en s’autoproduisant, sans succès. Tombé en dépression, il se donne la mort en 1998. De ces trois hommes consumés par la réussite, seul Polnareff a su faire son retour sur le devant de la scène avec des tournées en 2007 puis en 2016, rassemblant chacune plus de 2 millions de fans.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article