A Bruxelles, les exigences particulières de la délégation de Melania Trump - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

A Bruxelles, les exigences particulières de la délégation de Melania Trump

Si les premiers pas de Donald Trump et Emmanuel Macron à Bruxelles ont attiré tous les regards, ce jeudi, l'événement se passait aussi du côté de la délégation des conjoints de chefs d'Etat. Parmi lesquels Melania Trump, dont les exigences ont donné du travail à son entourage.
 
Des exigences pour le moins... inattendues. Parallèlement au sommet de l'OTAN, qui se tenait ce jeudi à Bruxelles, les épouses et conjoints des chefs de l'Etat présents dans la capitale belge se rencontraient de leur côté, pour un programme culturel organisé à cette occasion.
 
Au menu de la journée des dix conjoints ayant répondu à l'invitation du Premier ministre belge Charles Michel, parmi lesquels se trouvaient Brigitte Macron, Melania Trump ou encore Ermine Erdogan, une visite du musée Magritte, mais aussi de la maroquinerie de luxe Delvaux. La journée doit s'achever par une visite du château de Laeken, où la délégation rencontrera Mathilde de Belgique.
 
L'organisation de cette réunion des conjoints a demandé beaucoup de préparation à quatre membres de l'équipe de communication du Premier ministre belge, qui ont travaillé sur cet événement pendant trois mois, afin d'en peaufiner chaque détail. Alors que Bruxelles a été frappée par le terrorisme en mars 2016, priorité a été donnée à la sécurité des épouses de chefs d'Etat, notamment celle de la First Lady américaine et d'Ermine Erdogan, épouse du président turc.
 
Mais les détails concernant le confort des conjoints n'ont pour autant pas été mis de côté. Ainsi, selon BFMTV, la délégation américaine accompagnant Melania Trump, délégation composée de plusieurs dizaines de personnes, s'est montrée particulièrement pointilleuse.
 
Elle s'est notamment rendue à neuf reprises au musée Magritte, avant la visite de ce jeudi, pour passer chaque pièce au peigne fin, y compris les toilettes. La délégation a demandé à ce que le parfum d'ambiance soit changé, car il aurait pu indisposer l'épouse de Donald Trump. Plus insolite encore, elle a exigé que le papier toilette soit lui aussi changé, pour un modèle triple épaisseur, plus susceptible de convenir à la First Lady.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article