Législatives : Le CSA suspend les émissions de la campagne officielle jusqu'au 3 juin - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Législatives : Le CSA suspend les émissions de la campagne officielle jusqu'au 3 juin

Législatives : Le CSA suspend les émissions de la campagne officielle jusqu'au 3 juin
Cet après-midi, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel annonce qu'il a abrogé ses décisions relatives aux modalités de diffusion des émissions de la campagne officielle des élections législatives, à la suite des décisions de ce jour du Conseil constitutionnel et du Conseil d’Etat.
 
Suite à cela, "aucune émission ne sera diffusée les jeudi 1er et vendredi 2 juin", précise le CSA dans un communiqué.
 
Et d'ajouter que les nouvelles règles, qui seront adoptées demain, permettront la reprise des diffusions des émissions à partir de samedi.
 
Ce matin, le Conseil constitutionnel a revu à la hausse les temps d'antenne des clips de campagne pour les législatives dévolus à certains partis, dont la République en marche, qui ne disposent pas de groupe à l'Assemblée nationale.
 
En attendant, et "pour faire cesser l'inconstitutionnalité constatée", la campagne audiovisuelle ayant déjà commencé, les sages ont délivré "une réserve d'interprétation transitoire".
 
Cette sorte de marche à suivre vise à aider le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) à modifier les temps d'antenne "en cas de disproportion manifeste au regard de leur représentativité, entre les groupements représentés par des groupes à l'Assemblée et les autres".
 
Les partis ou groupement pouvant prétendre à une hausse de leur temps d'antenne seront ainsi choisis en fonction de deux critères: "le nombre de candidats présentés" aux législatives et "les résultats obtenus lors des élections intervenus depuis les précédentes élections législatives", a précisé le Conseil.
 
Si le Conseil constitutionnel n'est pas revenu sur le temps d'antenne accordé aux partis disposant d'un groupe à l'Assemblée, il a en revanche estimé que les temps d'antenne des autres partis représentatifs pouvaient être modifiés à la hausse sans toutefois dépasser pour chacun d'entre eux un plafond fixé à 35 minutes pour le premier tour et 25 minutes pour le second.
 
Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article