Attentat de Londres : le corps de Sébastien, porté disparu, a été identifié par la police - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Attentat de Londres : le corps de Sébastien, porté disparu, a été identifié par la police

Attentat de Londres : le corps de Sébastien, porté disparu, a été identifié par la police
Il était porté disparu depuis les attaques perpétrées à Londres samedi 3 juin à proximité du London Bridge et de Borough Market.
 
Le bilan reste de 7 victimes, mais l'un des corps non identifié l'a été ce mardi 6 juin par les autorités britanniques, et il s'agît d'un Français. Sébastien Bélanger était porté disparu depuis samedi 3 juin, lorsque trois hommes ont attaqué Londres, tuant sept personnes et blessant 48 autres. Mardi 6 juin, trois jours après l'attaque, les autorités britanniques ont identifié le corps de Sébastien Bélanger, selon les informations de la presse britannique, confirmées par RTL. Installé à Londres depuis 7 ans, la famille de ce chef cuisinier français de 36 ans avait placardé des affiches un peu partout dans le quartier pour le retrouver. Sur les réseaux sociaux, des avis de recherche s'étaient multipliés.
 
Lorsque les terroristes se sont attaqués à Londres, sur London Bridge et aux alentours de Borough Market, Sébastien Bélanger était en train de regarder la finale de la Ligue des Champions dans un bar avec des amis. L'un des membres du commando terroriste est alors entré. "Ils se sont perdus de vue avec toute la panique, ils ont couru chacun de leur côté pour s'échapper", témoignait sa cousine Céline au micro de RTL.
 
Deux morts et huit blessés, dont quatre graves, sont à déplorer parmi les Français. Un autre Français, Xavier Thomas, est toujours porté disparu. Il se trouvait sur London Bridge avec sa compagne, grièvement blessée, lorsqu'une camionnette leur a foncé dessus.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article