Créteil : une homme tente de renverser des fidèles d'une mosquée avec son 4 x 4 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Créteil : une homme tente de renverser des fidèles d'une mosquée avec son 4 x 4

Un homme à bord d'un 4X4 a percuté jeudi les barrières protégeant la mosquée de Créteil, au sud-est de Paris, sans faire de blessés, avant d'être interpellé, une "tentative d'attaque" selon des responsables musulmans qui évoquent un "drame" évité de justesse. Selon la préfecture de police de Paris, vers 18H30 un individu à bord de son véhicule 4X4 a "heurté à plusieurs reprises les plots et barrières placés en protection de la mosquée de Créteil. Ne parvenant pas à passer les obstacles, le conducteur du véhicule a poursuivi sa course, percuté un terre-plein, puis a pris la fuite".
 
Karim Benaïssa, le président de l'Union des associations musulmanes de Créteil (UAMC), qui gère la mosquée, a rapporté à l'AFP avoir été témoin de la scène : "C'était à la fin de la prière, on sortait et puis on a vu cette voiture qui fonçait vers les murs de la mosquée". Il y avait "quelques centaines de fidèles" pour la prière. "Certains fidèles ont esquivé la voiture. Il a eu un mauvais timing, mais à quelques secondes près c'était le drame", a-t-il ajouté.
 
Le conducteur et propriétaire du véhicule a ensuite été arrêté "sans incident" à son domicile. Placé en garde à vue, il était interrogé par la police judiciaire du Val-de-Marne. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a indiqué dans un communiqué que les "motivations exactes" de l'homme "ayant tenté de forcer au volant de son véhicule l'accès au parking d'une mosquée" devront être déterminées par l'enquête. Une perquisition a été menée jeudi soir à son domicile, a indiqué une source proche du dossier sans préciser la localisation.
 
Cet homme, connu des services de police pour un fait mineur, selon une source proche du dossier, a tenu des "propos confus en référence aux attentats" djihadistes ayant frappé la France depuis 2015 et qui ont fait 239 morts. Selon une autre source proche du dossier, il s'agit d'un Arménien de 43 ans qui fait l'objet d'un suivi psychologique. Selon le Parisien, l'homme a dit vouloir "venger le Bataclan et les Champs-Elysées" et "a dit qu’il n’aimait pas les djihadistes, qu’il voulait pousser des gens et des voitures". Selon le parquet de Créteil, interrogé par l'AFP, il n'était pas sous l'emprise de l'alcool.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article