EN DIRECT - Incendie dans un immeuble à Londres : La police annonce un nouveau bilan d’au moins 30 morts - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Incendie dans un immeuble à Londres : La police annonce un nouveau bilan d’au moins 30 morts

EN DIRECT -  Incendie dans un immeuble à Londres : La police annonce un nouveau bilan d’au moins 30 morts

13h27:Le bilan s'alourdit à 30 morts, selon la police.

 

JEUDI 15 JUIN

14h37: Cette initiative, destinée à faire la lumière sur les circonstances du drame et le rôle des autorités, est nécessaire pour s'assurer d'une "enquête approfondie (...) sur cette terrible tragédie", a-t-elle ajouté.

14h36: La Première ministre britannique Theresa May a annoncé jeudi une enquête publique sur l'incendie qui a ravagé une tour de logements sociaux dans l'ouest de Londres, faisant 17 morts et des dizaines de blessés, selon un bilan provisoire.

12h05: "Je peux malheureusement confirmer que 17 personnes sont décédées" a annoncé Stuart Cundy, commandant à la Metropolitan Police, tandis que de nombreux disparus sont toujours recherchés, ce qui signifie que le bilan risque encore de s'alourdir.

12h00: Au moins 17 personnes ont trouvé la mort dans l'incendie qui a ravagé la Grenfell Tower , une tour de logements sociaux située dans le quartier de Kensington, dans l'ouest de Londres, a annoncé la police jeudi.

11h32: La Première ministre britannique Theresa May s'est rendue jeudi matin aux abords de la tour d'habitation de 24 étages qui a été détruite par les flammes dans la nuit de mardi à mercredi.

 

MERCREDI 14 JUIN

18h44: le point à 18h30

L'incendie qui a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi une tour de logements sociaux à Londres a fait au moins 12 morts et la colère montait parmi les résidents qui mettaient en cause une gestion jugée très déficiente.

Des 78 personnes hospitalisées, 18 étaient dans un état critique, et de nombreuses personnes restaient portées disparues, laissant craindre un bilan beaucoup plus lourd.

"Une opération de recherche complexe sur plusieurs jours" s'engage désormais, selon Stuart Cundy, commandant à la Metropolitan Police, qui ne s'attendait pas à trouver d'autres survivants.

"J'ai entendu crier de partout et vu des gens sauter de leur fenêtre.

La tour était complètement en feu. C'était l'horreur", a raconté à l'AFP Khadejah Miller, qui habite un immeuble voisin et a été évacuée par précaution.

D'autres témoins ont vu des parents jeter leurs enfants par la fenêtre pour tenter, dans un geste désespéré, de les sauver du brasier qui ravageait cette tour comportant 120 appartements sur 24 étages, près du quartier chic de Notting Hill, dans l'ouest de Londres. La façade de la tour Grenfell, datant de 1974, était presque complètement calcinée mercredi après-midi.

Alors que quelques flammes étaient encore visibles à la mi-journée, la cheffe des pompiers de Londres Dany Cotton, qui a reconnu n'avoir "jamais vu quelque chose d'une telle envergure", a écarté la possibilité d'un effondrement de l'immeuble.

L'origine du sinistre restait inconnue mais la colère montait parmi les résidents qui pointaient des défaillances à répétition.

"90% des résidents ont signé une pétition fin 2015 se plaignant de la mauvaise gestion de l'entreprise responsable de la maintenance de l'immeuble", a souligné David Collins, président de l'association des résidents de la tour jusqu'en octobre dernier.

"J'ai entendu que certaines alarmes incendie n'ont pas fonctionné, ça ne m'étonne pas. Je suis sous le choc, effondré, mais pas surpris", a-t-il dit à l'AFP.

David Collins a également pointé la responsabilité de la municipalité du quartier de Kensington et Chelsea, affirmant qu'une enquête indépendante lui avait été, en vain, demandée par l'association.

Des documents en ligne datant d'un an environ montrent qu'un collectif de résidents s'était plaint à plusieurs reprises de l'état de l'immeuble et des risques d'incendie potentiels, évoquant notamment des problèmes d'éclairage et de sortie de secours.

18h07: Selon un nouveau bilan donné par la police, au moins 12 personnes sont mortes.

14h00: "64 patients ont été traités dans différents hôpitaux de Londres." (secours)

"10 patients se sont présentés d'eux-même aux urgences."

"Nous déplorons des blessures assez légères parmi les pompiers."

13h57: Le maire de Londres s'exprime :

"Des centaines d'urgentistes sont sur place."

"Un certain nombre de personnes ont été hospitalisées."

"Les pompiers ont été présents dès le début."

"Notre priorité, c'est le opération de sauvetage. Nous devons nous assurer que des leçons seront tirées."

12h20 : Au moins six morts dans l'incendie de la tour, annonce la police londonienne.

11h44 : Déclaration du maire de Londres, Sadiq Khan : 

"Mes pensées vont aux victimes et aux équipes de secours dans un contexte difficile et changeant (...)

Il y a eu des scènes terribles et nous essayons de sauver le maximum de vies dans les 120 appartements

La ville de Londres a mis en place des refuges (...) J'ai des raisons d’espérer que la situation sera bientôt maîtrisée. 

Nous avons les meilleurs pompiers du monde et ils ont mis en jeu leur propre vie et leur propre sécurité. Nous devons tous nous unir pour leur rendre hommage.

Des questions doivent se poser : comment cela a-t-il pu arriver dans un si grand immeuble ? Pourquoi le feu s'est-il propagé aussi vite ?"

11h25: "De nombreuses personnes sont portées disparues" a déclaré le maire de Londres.

11h04 : Les pompiers ne peuvent pas préciser le nombre de morts en raison de la taille et de la complexité de la tour.

10h54: Un collectif de résidents s’était plaint à plusieurs reprises des risques d’incendie potentiels dans l’immeuble, de nombreux détritus s’étant accumulés lors des travaux successifs.

10h52: Plusieurs témoins disent avoir entendu des cris sortant de l’immeuble.

Un homme a également été aperçu agitant un linge blanc par la fenêtre. Le feu se serait propagé extrêmement vite.

10h48: L’écrivain et acteur britannique Tim Downie, qui habite dans les environs, a fait part de son «horreur».

«L’immeuble tout entier est ravagé par les flammes. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne s’effondre», a-t-il dit.

09h48: Selon un nouveau bilan, plusieurs personnes sont mortes et au moins 50 autres blessées.

09h19: Une ligne d'urgence pour les personnes inquiètes qui sont à la recherche d'un proche a été mise en place par la police: 0800 0961 233.

09h05:  Le gigantesque incendie a fait "plusieurs morts", a déclaré la cheffe des sapeurs-pompiers de la capitale britannique.

"Il y a eu plusieurs morts. Je ne peux pas confirmer un chiffre pour l'instant à cause de la taille et de la complexité de l'immeuble", a déclaré Dany Cotton, responsable de la London Fire Brigade dans une déclaration à la presse.

07h10: Deux cent pompiers luttent depuis minuit contre un incendie spectaculaire qui ravageait une tour d'habitation d'une trentaine d'étages dans l'ouest de Londres.

La police londonienne a fait état "à ce stade de deux blessés pris en charge sur place après avoir subi des inhalations de fumée". Mais pour l'heure aucun bilan n'a été donné.

Au moins 30 personnes ont été blessées dans un gigantesque incendie qui a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi un immeuble d'habitation de 27 étages dans l'ouest de Londres, ont annoncé les services d'ambulances de la capitale britannique.

"Nous pouvons confirmer que nous avons emmené 30 patients dans cinq hôpitaux différents", a déclaré Stuart Crichton, directeur adjoint des opérations au London Ambulance Service dans un communiqué publié à l'aube. Deux cent pompiers continuaient à lutter contre cet incendie alors qu'un nombre indéterminé de personnes pourraient toujours se trouver à l'intérieur de la tour, selon des témoins.

"40 camions à incendie et 200 pompiers ont été appelés sur un incendie dans la tour de Lancaster West Estate", dans le quartier de North Kensington, a indiqué la London Fire Brigade.

"Des pompiers portant des appareils respiratoires sont en train de travailler dans des conditions très difficiles pour maîtriser ce feu" a déclaré le commissaire adjoint des pompiers Dan Daly dans un message publié en ligne.

"C'est un accident considérable et très sérieux", a-t-il ajouté.

La police, la brigade des sapeurs-pompiers et les services d'ambulance de Londres sont sur place", a ajouté la police londonienne.

Sur Twitter, la police a indiqué que des habitants continuent d'être évacués de la tour, et qu'un "certain nombre" sont traités pour des blessures diverses.

La police appelle les habitants qui seraient toujours dans la tour d'évacuer sans attendre l'intervention des secours, en se protégeant le visage avec du linge mouillé.

Elle a dit aux gens dans la rue que s'ils avaient des proches coincés dans la tour au téléphone, ils devaient leur dire d'évacuer tout de suite par eux-mêmes.

Des images partagés par des témoins sur les réseaux sociaux montrent un immeuble pratiquement complètement en feu. Plusieurs témoins disent avoir entendu des cris sortant de l'immeuble.

Dans une vidéo publiée sur Twitter par la journaliste du Guardian, Alice Ross, on entend des voisins interpeller un homme coincé chez lui pour lui demander son numéro d'appartement afin d'y guider les forces de l'ordre.

"De tous les côtés les gens criaient au secours. Je sais qu'il y avait des gens coincés à l'interieur du bâtiment et notamment cette petite fille de cinq ans", a témoigné un des habitants de la tour.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article