Faute d'audience, TF1 déprogramme "Premier rendez-vous" dès lundi - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Faute d'audience, TF1 déprogramme "Premier rendez-vous" dès lundi

"Premier rendez-vous" restera sans lendemain. TF1 annonce de jour la déprogrammation de son nouveau programme de pré-access en raison de contre-performances d'audiences. Programmé depuis lundi entre 16h55 et 17h55, ce programme adapté d'un format britannique et produit par Christophe Dechavanne n'est pas parvenu à trouver son public. Dès lundi, la chaîne programmera à nouveau des inédits de "4 mariages pour 1 lune de miel", programme qui occupait déjà la case ces dernières semaines.
 
Après un lancement timide lundi, suivi par 1,04 million de curieux (13,2% du public), le programme s'est dangereusement tassé. Mardi, ils n'étaient ainsi plus que 838.000 (11,8% de PDA) à le suivre. Pis encore, hier, "Premier Rendez-Vous" est tombé à 720.000 curieux, ce qui représentait à peine 9,4% du public. Encore plus problématique pour TF1 : Le programme s'est effondré sur les FRDA-50 - cible très stratégique à cet horaire -, passant de 18,1% de PDA lundi à 10,6% hier.
 
Il y avait donc urgence pour TF1 à réagir car si "4 mariages pour 1 lune de miel" ne brillait pas dans la case depuis plusieurs semaines, il permettait au moins à la chaîne de se maintenir sur la cible commerciale. La méforme de la Une a même eu pour conséquence de faire bondir les audiences de M6 cette semaine. À 16h20, la nouveauté "La robe de ma vie" affiche un excellent niveau à 18,1% de PDA sur la cible des FRDA-50 en première semaine tandis que "Les reines du shopping", programmé à 17h25, affiche une semaine record auprès de l'ensemble du public depuis 2015. Sur la cible des FRDA-50, le programme présenté par Cristina Cordula a d'ailleurs bondi à 22,6% de PDA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article