Cyril Hanouna tacle les «abrutis» et assure que TPMP sera de retour - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Cyril Hanouna tacle les «abrutis» et assure que TPMP sera de retour

Cyril Hanouna s’est lâché sur Twitter, en critiquant «les abrutis qui disent n’importe quoi», suite aux rumeurs de disparition de son émission «Touche pas à mon poste».
 
L’essoufflement généralisé, les multiples polémiques et les audiences en baisse ont fait dire à certains médias français que l’émission «Touche pas à mon poste» pourrait purement et simplement disparaître.
 
Ce sont ces rumeurs qui ont fait sortir l’animateur de ses gonds, hier soir, sur Twitter.
 
«Mes beautés “Touche pas à mon poste”, 1er talk de France encore cette année, sera de retour plus fort que jamais! N’écoutez pas les abrutis qui écrivent n’importe quoi!», lance le présentateur et producteur de l’émission.
 
Mais le concept dans son format actuel semble pourtant compromis. Au moment de faire le bilan de la saison 2016-2017, L'Avenir évoquait le remaniement que va subir l’émission pour la rentrée.
 
Même Cyril Hanouna l’affirmait :
 
«Ce sera entre “Le Grand Journal” et “TPMP”. Avec deux fictions courtes dans l’émission, des caméras cachées, un zapping radio porté par Stéphanie Loire», explique ainsi le présentateur sur le site de Pure Medias. «Il n’y aura pratiquement que des journalistes autour de la table, une chronique politique comme à l’époque avec Bertrand Chameroy. On va ouvrir et upgrader l’émission.»
 
On peut néanmoins poser la question du nom de cette émission, qui veut se défaire du passé et des polémiques liées à la «marque» TPMP.
 
Si Cyril Hanouna sera bien de retour en septembre, l’émission qu’il présente ne sera plus tout à fait la même.

Il commence de plus en plus à me saouler avec son gros melon...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article