Regardez l'intervention du Premier Ministre, Edouard Philippe, dans le Var pour faire le point sur les secours - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Regardez l'intervention du Premier Ministre, Edouard Philippe, dans le Var pour faire le point sur les secours

Alors qu’un nouvel incendie s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi près de Bormes-les-Mimosas dans le Var, entraînant l’évacuation de plus de 10 000 personnes, Édouard Philippe a déclaré à l’AFP qu’il se rendrait sur « le front des incendies » ce mercredi soir. Le Premier ministre a également annoncé l'arrivée de renforts terrestres et aériens.
 
L’annonce est venue de Matignon : le Premier ministre Edouard Philippe est arrivé dans le Var « sur le front des incendies » ce mercredi soir vers 21 h 10. Le chef du gouvernement a expliqué avoir fait « le point sur la situation avec les autorités préfectorales et l'ensemble des forces qui concourent à apporter une réponse à ce problème ».
 
En début d'après midi, il avait annoncé un renfort de pompiers venus de « toute la France » ainsi que deux nouveaux canadairs opérationnels « dans le courant de la journée. » S'agissant des moyens aériens, « 80 % de la flotte est aujourd'hui disponible, soit 20 avions dont huit canadairs ».
 
Lors de son déplacement dans le Var, Édouard Philippe a tenu un point presse vers 22 h : « Je veux encore une fois dire l’admiration qu’est la mienne et la fierté qu’est la nôtre face à ce travail formidable », a-t-il dit à propos du travail des pompiers. « Demain sera une journée encore difficile mais bordée avec beaucoup de courage et de détermination comme aujourd’hui. »
 
« Il reste encore trois feux actifs dans le département du Var », a notamment déclaré le Premier ministre. « Nous avons pris la décision de compléter notre flotte aérienne, nous avons décidé d'acheter 6 appareils », a-t-il ajouté, cette annonce avait déjà été faite la veille par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.
 
Après cette déclaration, Edouard Philippe va se rendre dans un gymnase où des personnes sont provisoirement hébergées.
 
Édouard Philippe a tenu a précisé que les incendies sont « particulièrement marqués par leur intensité en Corse et dans tout le sud-est de la France. Pour donner un ordre de grandeur et bien saisir la gravité de la situation, sachez que, à ce jour, ce sont environ 10 000 hectares qui ont été détruits. » Le Premier ministre a cependant expliqué que ce chiffre s’entendait « sur tout le territoire, depuis le début de l’année ». Un chiffre deux fois supérieur à la moyenne annuelle depuis les dix dernières années.
 
Le chef du gouvernement a tenu à saluer l’action des « plus de 6 000 femmes et hommes sapeurs-pompiers, militaires de la sécurité civile, forestiers-sapeurs, pilotes de la flotte aérienne » qui luttent contre ces incendies. Édouard Philippe a rappelé qu’à « l’heure où nous parlons, il est encore plus de sept incendies qui ravagent notre territoire ». Dans le Var, un département très touristique, un nouvel incendie s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi près de Bormes-les-Mimosas, entraînant l’évacuation de 10 000 à 12 000 personnes. « Le feu est en train de passer sous contrôle, on est optimiste », a indiqué à l'AFP le préfet de région, Stéphane Bouillon.
 
Le feu, parti de la Londe-les-Maures (Var), a brûlé 1 300 hectares de forêt et maquis, mobilisant plus de 550 sapeurs-pompiers, dont certains venus en renfort.
 
Dans les Bouches-du-Rhône, à l'ouest de Marseille, un autre incendie a parcouru une centaine d'hectares, gagnant le village de Carro où 400 personnes ont été évacuées par sécurité. Une maison et trois habitations mobiles ont été impactées, selon la préfecture.
 
Un autre foyer qui avait éclaté plus tôt à Peynier, au nord-est de Marseille et a détruit 80 hectares, « est en cours de maîtrise », a précisé le préfet Bouillon. Autre site très touristique varois, la Croix-Valmer, où plus de 400 hectares ont été détruits par les flammes mardi, a connu « une reprise du feu assez importante », mercredi après-midi, selon le premier adjoint à la mairie René Carandante.
 
« Tout le quartier de Gigaro a été évacué, au moins 200 personnes, par précaution, les plages ont fermé, car le vent ramène le feu vers les habitations », a-t-il dit à l'AFP. Dans la soirée, le préfet de région a indiqué qu'il avait de nouveau été « maîtrisé ».
 
Des reprises ont aussi eu lieu dans la journée sur le feu d'Artigues, dans le Haut-Var, où 1 700 hectares ont brûlé la veille. En Haute-Corse, où des feux ont détruit près de 2 000 hectares de gros maquis depuis lundi, « le feu est stabilisé mais pas maîtrisé », ont précisé les pompiers.
 
Dans le Vaucluse, l'incendie qui s'était déclaré dans le massif du Luberon est circonscrit mais quelques foyers restent actifs, selon la préfecture. Plus de 1 275 hectares ont été parcourus par le feu.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article