EN DIRECT - Ouragan - Edouard Philippe prend la parole : "C'est une catastrophe naturelle sans précédent. 4 morts et une cinquantaine de blessés" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Ouragan - Edouard Philippe prend la parole : "C'est une catastrophe naturelle sans précédent. 4 morts et une cinquantaine de blessés"

EN DIRECT - Ouragan - Edouard Philippe prend la parole : "C'est une catastrophe naturelle sans précédent. 4 morts et une cinquantaine de blessés"

18h07: François Hollande exprime sa "solidarité et j'adresse mes pensées à toutes les personnes touchées par l'ouragan Irma" :

17h31: Emmanuel Macron prend la parole à son tour :

"J'ai choisi de confirmer mon voyage en Grèce car les conditions climatiques ne permettent pas un déplacement présidentiel sur place".

17h11: le Premier Ministre Edouard Philippe prend la parole :

"C'est une catastrophe naturelle sans précédent. Il y a 4 morts et une cinquantaine de blessés mais tout cela n'est que provisoire. C'est d'une violence sans précédent. Sont en train d'arriver sur les îles depuis la Guadeloupe, 400 gendarmes et 400 pompiers de la Sécurité civile.

95% des habitations sont touchées et 65% sont inhabitables. Il n'y a plus d'eau ni électricité. Les communications sont difficiles. La Préfecture de Saint martin a été détruite par le passage de l'Ouragan. Dans les hôpitaux les blocs opératoires sont désormais utilisables. Nous avons mobilisé l'armée pour venir en aide aux victimes en raison de la situation sur place.

Le port et l'aéroport de Saint Martin sont désormais utilisables, Un avion CASA s'est posé à 9h.

Plusieurs groupes électrogènes sont en cours d'acheminement depuis la Guadeloupe. Une quarantaine de groupes plus lourds devront décoller de l'Hexagone au plus tard dimanche.

Plusieurs milliers de bouteilles d'eau sont déjà sur site. Depuis l'Hexagone, plusieurs milliers de bouteilles et de rations destinées à nourrir les populations sont acheminées."

13h23: Emmanuel Macron :

"C'est la France qui a été touchée."

"Le Premier ministre s'exprimera dans l'après-midi."

"A cette heure, il est trop tôt pour un quelconque bilan."

Le dérèglement climatique "nous touche tous et toutes". "Un engagement indispensable pour aujourd'hui et demain."

13h11: "L'ensemble des moyens sanitaires, de secours et de sécurité -mobilisés depuis plusieurs jours - se déploient immédiatement" (Christophe Castaner, Twitter).

Et d'ajouter : "Deux frégates de la marine nationale, 3 avions, 5 hélicoptères déjà mobilisés. 200 gendarmes sur site, 100 supplémentaires dans la journée".

13h08: "Des semaines et des mois" pour rétablir entièrement le courant sur les îles françaises, indique EDF.

12h25: L'ouragan Irma, en catégorie 5 depuis plus de 33 heures, est le cyclone de cette intensité le plus long jamais enregistré dans le monde par les services météorologiques, affirme Météo France.

Irma bat le record du super typhon Haiyan, qui en 2013 aux Philippines avait généré les mêmes vents (295 km/h) mais pendant 24 heures.

12h10: Les deux centrales électriques de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy sont endommagées et à l'arrêt, déclare EDF.

11h34: L'ouragan Irma a causé "des dégâts énormes" dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, dévastant notamment l'aéroport et laissant l'île coupée du monde, a déclaré jeudi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

"Hélas, il n'est pas possible d'atteindre l'île actuellement en raison des dégâts énormes causés à l'aéroport et au port", a-t-il déclaré aux journalistes, ajoutant qu'il n'y avait pour l'instant aucun mort à déplorer côté néerlandais. On compte huit morts côté français, plus un neuvième dans l'île voisine de Barbuda.

11h00: Edouard Philippe a annulé sa visite prévue à la mi-journée dans un lycée professionnel parisien afin de suivre le bilan de l'ouragan Irma et de se rendre à la cellule de crise activée à Paris. Le Premier ministre doit se rendre dans l'après-midi à la cellule de crise du ministère de l'Intérieur.

Le Premier ministre devait visiter à midi le lycée professionnel Guillaume Tirel à l'occasion de la rentrée scolaire, avec les ministres de l'Education Jean-Michel Blanquer et du Travail Muriel Pénicaud. Les deux ministres assureront la visite.

10h23: Gérard Collomb s'exprime :

"Nous faisons acheminer 100.000 rations de combat".

"Nous sommes en train de remettre en marche les différentes infrastructures".

"Les destructions sont massives".

"La priorité pour nous c'est de remettre en marche l'électricité".

"Dès le lever du soleil, des reconnaissances auront lieu à Saint-Barthélémy. Nous aurons ainsi une bonne connaissance de la situation".

"Nous sommes passés de la phase de sidération à la phase d'action".

"Aujourd'hui, les communications marchent de façon intermittente".

"Nous allons envoyer des gendarmes mobiles".

"Nous ferons le point sur la situation avec le Premier ministre à 16h".

10h17: Une cellule d'information du public a été activée à la préfecture de Guadeloupe : 0800.000.971

09h33: Emmanuel Macron se rendra "dès que possible" dans les zones touchées, annonce l'Elysée.

09h31: Le bilan "va s'alourdir", prévient le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, sur franceinfo.

09h20: Un nouveau bilan fait état d'au moins 8 morts et 23 blessés.

08h01: Les secours ont donné un nouveau bilan à 8h faisant état d'au moins 8 morts et 21 blessés (BFM TV).

07h51: L'Etat-major de la Défense civile cubaine a déclaré l'état d'alerte dans les provinces orientales de Guantanamo, Santiago de Cuba, Granma, Holguin, Las Tunas, et centrales de Camagüey, Ciego de Avila et Villa Clara en vue du passage d'Irma à Cuba, attendu "dans les 48 à 72 heures".

07h11: Plus de la moitié des 3 millions d'habitants de Porto Rico sont désormais sans électricité et des rivières sont sorties de leur lit dans le centre et le nord de l'île. "On aurait dit qu'il y avait des fantômes chez moi", a témoigné Blanca Santiago, employée dans un hôtel en face de la plage d'Isla Verde, dans la capitale San Juan, estimant qu'Irma est plus fort que Georges, qui avait tué sept personnes en 1998.

07h09: En République dominicaine, le gouvernement a ordonné de premières évacuations sur les zones littorales, même si l'oeil du cyclone ne devrait a priori pas toucher l'île selon l'Office national de météo (Onamet). Selon le National hurricane center (NHC) américain, Irma devrait ensuite progresser vers Cuba, puis la Floride, qu'il devrait toucher en toute fin de semaine. Le président américain Donald Trump, qui possède une villa à Saint-Martin, a placé les îles Vierges américaines, Porto Rico et la Floride en état d'alerte.

07h03: Un journaliste de la radio RCI international, présent à Saint-Martin, a de son côté évoqué la présence de jeunes gens "en train de piller le centre-ville". "Dans certains magasins éventrés par les éléments, les gens sont allés voler, mais il n'y a pas de pillage organisé", a relativisé le préfet de la Guadeloupe. Les dégâts sont énormes, à tel point que nous n'arrivons pas encore à les mesurer", a commenté de son côté le ministre néerlandais de l'Intérieur Ronald Plasterk, au sujet de la partie néerlandaise de Saint-Martin.

06h53: Saint-Martin est "détruite à 95%" après le passage de l'Ouragan Irma, a indiqué mercredi soir le président du Conseil territorial local, Daniel Gibbs. "C'est une catastrophe énorme (...) Je suis sous le choc. C'est affolant", a déclaré le président du conseil territorial, ancien député de la collectivité, joint sur son portable par Radio Caraïbes International. »

Au moins "six morts" sont à déplorer sur Saint-Martin, a annoncé mercredi le préfet de la Guadeloupe Eric Maire. "Le bilan n'est pas définitif. Loin de là", a-t-il précisé. La ministre des Outre-mer Annick Girardin s'est envolée hier soir pour la Guadeloupe avec des "renforts humains et matériels".

 

Mercredi 6 septembre

21h18: Au moins 2 morts et 2 blessés graves à Saint-Barthélemy et Saint-Martin , selon un nouveau bilan.

20h29: "Le bilan sera dur et cruel, nous aurons à déplorer des victimes", prévient Emmanuel Macron.

19h24: A Saint-Martin, «quatre bâtiments, qui étaient les plus solides, ont été détruits donc cela veut dire que, vraisemblablement, les bâtiments qui étaient plus rustiques sont partiellement ou totalement détruits», a averti le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, précisant qu'il n'y avait pas de «pertes humaines» signalées «pour le moment».

18h30: Le confinement levé à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, annonce Météo France. Les deux îles sont passées en vigilance grise, qui est définie ainsi par l'organisme : «restez prudent, l'ouragant s'éloigne mais tout danger n'est pas écarté».

18h17: Images de l'aéroport de Saint Martin détruit.

17h15: La préfecture fait état de nombreuses toitures envolées à Saint-Barth, où l’électricité est coupée. Les sapeurs-pompiers ont dû se réfugier à l’étage de leur caserne, inondée sous un mètre d’eau. Les engins de secours sont hors service.

EN DIRECT - Ouragan - Edouard Philippe prend la parole : "C'est une catastrophe naturelle sans précédent. 4 morts et une cinquantaine de blessés"
EN DIRECT - Ouragan - Edouard Philippe prend la parole : "C'est une catastrophe naturelle sans précédent. 4 morts et une cinquantaine de blessés"

16h31: Annick Girardin, la ministre des Outre-Mer, annonce sur son compte Twitter qu'elle se rend "ce soir en Guadeloupe avec de nouveaux renforts humains et matériels pour la zone".

16h10: Le ministère de l'Intérieur vient de mettre en service deux numéros d'information.

14h37: À Saint-Barthélemy, la centrale EDF est hors service, entraînant une coupure électrique totale - La caserne des pompiers est également inondée sous plus d'un mètre d'eau

13h21: "Les dégâts matériels semblent déjà importants, on se prépare au pire" déclare Annick Girardin, la ministre des Outre-Mer.

13h19: "Nous avons réquisitionné des avions pour les équipes de secours" (Gérard Collomb).

12h25: L'oeil du cyclone, d'environ 50 km de diamètre, est resté environ 1h30 sur Saint-Barthélémy et a ensuite touché Saint-Martin, un peu plus au nord-ouest. "Des impacts majeurs sont en cours sur ces îles", souligne Météo France, relevant que la mer "déferle avec une extrême violence" sur les rivages, et qu'il y a "submersion majeure des parties basses du littoral".

12h24: L'oeil de l'ouragan Irma a frappé mercredi matin (heure locale) les îles française Saint-Barthélémy et franco-néerlandaise de Saint-Martin, a indiqué Météo France.

11h55: Le plan de vol de l'avion transportant le pape François en Colombie a été modifié pour tenir compte de l'ouragan Irma dans les Caraïbes, a annoncé mercredi le Vatican.

"En raison d'un ouragan sur les Caraïbes, le vol du Saint Père aura une route plus méridionale et entrera dans l'espace aérien de trois autres pays" (La Barbade, Grenade, Trinidad et Tobago), indique un communiqué du Vatican.

11h47: Météo France vient de lever la vigilance rouge en Martinique et en Guadeloupe, qui passent en vigilance orange.

10h56: «J’appelle aussi la Guadeloupe, la Martinique, notamment ceux qui sont en mer, à se protéger très très vite, s’ils ne l’ont pas encore fait: on sait que le phénomène va frapper très fort», a demandé Annick Girardin.

10h43: A 10h, des rafales de 193km/h ont été enregistrées à Saint-Barthélémy.

10h24: «La situation est inquiétante car on a des phénomènes qu’on connaît peu dans leur intensité dans cette partie des Caraïbes», a souligné la ministre Annick Girardin. «S’il y a un message qu’on peut encore passer, c’est de se protéger un maximum et d’écouter les conseils et les consignes qui ont été donnés», a-t-elle déclaré. «La mobilisation (ndlr: de l’Etat) est générale, ça a été anticipé, l’avant et l’après» ouragan, a-t-elle par ailleurs souligné.

«La bonne nouvelle, c’est que la Guadeloupe va être moins touchée que ce qu’on pouvait penser, on peut (y) avoir un hub logistique où on rapatrie actuellement des moyens et des hommes de la Martinique et de la Guyane pour intervenir sur St Barthélémy et St Martin le plus vite possible après ces événements», s’est-elle félicitée.

10h21: 7.000 personnes refusent de se mettre "à l'abri" à Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

10h11: Le gouvernement français a exprimé mercredi sa "plus forte inquiétude" pour les îles franco-neerlandaise de Saint-Martin et française de Saint-Barthélémy, où des habitants ont refusé de se mettre "à l'abri" avant l'arrivée de l'ouragan Irma, d'une vigueur sans précédent.

"S'il y a un message qu'on peut encore passer, c'est de se protéger un maximum et d'écouter les conseils et les consignes qui ont été donnés", a déclaré la ministre française des Outre-mer, Annick Girardin. 

09h58: Un gendarme interrogé par BFMTV indique que « les sorties sont proscrites ».

09h15: Au passage sur l'île de Barbuda, des vents ont été mesurés à 250 km/h, indique The Weather Channel. Après quoi l'anémomètre a cassé, empêchant de mesurer des vents sans doute supérieurs. Une partie de l'île est sous les eaux, avec une hauteur de 2,60m relevée à la station météo locale.

08h34: Voici les consignes à respecter dans le cadre de la vigilance Violette :

 

08h17: Les touristes à Key West, une station balnéaire très prisée de l'archipel des Keys, au sud de la Floride, ont été priés de quitter l'île par un ordre d'évacuation décrété mardi par les autorités locales avant l'arrivée attendue de l'ouragan Irma, en catégorie maximale 5. Les touristes devraient commencer à quitter l'île mercredi matin et l'ordre d'évacuation sera rapidement étendu aux habitants, ont précisé les autorités du comté de Monroe dans un communiqué.

Trois hôpitaux de l'archipel des Keys ont commencé à organiser l'évacuation de leurs patients et toutes les écoles seront fermées à partir de mercredi. Les établissement scolaires seront également fermés jeudi et vendredi plus au nord dans le comté de Miami-Dade et d'autres ordres d'évacuation pourraient suivre, ont indiqué les autorités locales.

06h55: «Irma est un ouragan de catégorie 5, maximum sur l'échelle d'intensité des ouragans, dont le centre est prévu de passer à proximité immédiate de Saint-Martin et Saint-Barthélemy très tôt mercredi matin », indique Météo France dans son dernier bulletin. « Irma est un ouragan d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique », souligne l'institut.

05h28: Des renforts de sécurité civile ont été envoyés à Saint-Martin : 60 sapeurs-pompiers venus de métropole, 20 sapeurs-pompiers venus de la Guadeloupe, et 200 gendarmes. Des médecins et infirmiers avec matériel médical ont été prépositionnés.

04h52: L'ouragan Irma, passé mardi en catégorie 5, poursuit son renforcement avec des rafales de vent atteignant les 360 km/h à l'approche du nord des Petites Antilles. L'ouragan avance à la vitesse de 24 km/h et il se trouvait à 364 km de Saint-Martin et 330 km de Saint-Barthélémy lors du dernier bulletin de Météo France.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article