"L'Emission Politique" : Le PS "regrette" le choix de Jean-Luc Mélenchon en contradicteur - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"L'Emission Politique" : Le PS "regrette" le choix de Jean-Luc Mélenchon en contradicteur

"L'Emission Politique" : Le PS "regrette" le choix de Jean-Luc Mélenchon en contradicteur
Ce jeudi, France 2 diffuse le premier numéro de la saison de son émission politique, dont Edouard Philippe est l'invité.
 
Le PS ramène sa fraise. Ce jeudi, Léa Salamé présentera le premier numéro de la saison de "L'Emission Politique" sur France 2. Pour cette nouvelle version sans David Pujadas, ni Charline Vanhoenacker et Karim Rissouli, le programme recevra Edouard Philippe. La présentatrice sera entourée des journalistes François Lenglet, Nathalie Saint-Cricq et Jean-Baptiste Marteau.
 
Lors de cette première, le chef du gouvernement aura face à lui comme contradicteur le leader de la France insoumise, Jean-Luc Melenchon. Ce choix d'unique débatteur politique a vivement agacé le Parti socialiste, qui s'est fendu d'un communiqué contre France 2. "Le PS regrette ce choix qui participe à installer l'idée qu'il n'y aurait qu'une seule opposition dans le pays, une seule manière de s'opposer, une seule voix pour la porter", déclare le parti, soulignant "refuser de réduire la vie démocratique à la perspective de ce face-à-face en vase clos".
 
De plus, l'ancien parti de Benoît Hamon ajoute qu'il "est temps de cesser d'alimenter ce petit jeu d'une majorité qui choisit son opposition" et "d'une opposition qui se rêve unique et solitaire". "Ce duel ne promet qu'un objectif, instaura un Yalta politique liquider les forces politiques", poursuit le communiqué du PS, annonçant "un face-à-face 'musclé', à la mesure des invectives que les deux camps se jettent à la face depuis des semaines". Le Parti socialiste conclut : "Les audiences devraient y gagner ce que la qualité du débat démocratique y perdra."

Le PS est encore en vie ? Certains du PS qui ont abandonné Hamon pour soutenir Macron de peur que le FHaine passe ?

Certains du PS qui sont pour la politique de Macron et ils se prennent comme des opposants ? Non mais c'est du n'importe quoi.

Qu'on le veuille ou non, c'est Mélenchon et une partie de la gauche (sauf le PS) le vrai opposant à ce gouvernement... Pas les autres partis.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article