Thierry Ardisson : "Au CSA, ils ont des notes de frais pour le midi et des chauffeurs" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Thierry Ardisson : "Au CSA, ils ont des notes de frais pour le midi et des chauffeurs"

Thierry Ardisson : "Au CSA, ils ont des notes de frais pour le midi et des chauffeurs"
Ce matin, Thierry Ardisson était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. L'animateur de "Salut les Terriens" sur C8 est revenu sur les enquêtes ouvertes par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (le paquet de fausse cocaïne et la jupe de Nolwenn Leroy) et les polémiques relayées par la presse.
 
"Je suis un citoyen français. Je respecte les lois de mon pays. Si je suis condamné par un tribunal français, je ferai ma peine et ce qui me sera demandé. Mais, si vous voulez, qu'il y ait une juridiction intermédiaire entre la justice et moi, je ne le reconnais pas. Je suis dans une stratégie de rupture par rapport à ça", a-t-il déclaré.
 
Jean-Marc Morandini lui a alors demandé s'il avait "le sentiment que le CSA ne sert à rien". "Dites-moi à quoi il sert ! En l’occurrence, pour l'histoire de la jupe de Nolwenn Leroy ou du paquet de farine, on n'a pas besoin que le CSA se mêle de nos affaires", a répondu l'animateur.
 
"Ils sont censés nommer les patrons de chaînes, mais tout le monde sait que c'est nommé à l’Élysée. C'est un truc qui coûte 40 millions d'euros par an, au moment où on ampute le budget du service public de 80 millions d'euros. Ce sont des gens qui ont des bureaux magnifiques sur les quais de Seine, qui ont des notes de frais pour aller au restaurant à midi, qui ont des chauffeurs (...). Est-ce qu'ils ont vraiment besoin d'un chauffeur ?", a continué Thierry Ardisson.
 
Et de conclure : "Je n'ai pas besoin qu'on s'intéresse au contenu créatif de mon émission (...) Il ne peut pas être dicté par le CSA. On est en France, dans un pays de liberté".

Source JMM

Il n'a pas tort.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article