Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Frédéric Poisson veulent saisir le CSA contre l'animateur Yann Barthès - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Frédéric Poisson veulent saisir le CSA contre l'animateur Yann Barthès

Les créateurs de l'association «Les Amoureux de la France» estiment que l'animateur a voulu «saboter» leur site internet .
 
«Notre démocratie ne peut vivre sereinement si un animateur de télévision utilise une chaine pour mener son propre combat politique.» Ces mots figurent dans un communiqué commun que s'apprêtent à diffuser Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France et Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate. Dans ce texte, dont Le Figaro a pu prendre connaissance, les deux hommes politiques annoncent leur intention de saisir le CSA contre l'animateur de TMC Yann Barthès.
 
Les deux fondateurs de l'association «Les Amoureux de la France» n'ont pas apprécié la prestation de Barthès, vendredi 27 octobre, dans son émission «Quotidien». Ils considèrent que l'animateur a «appelé au sabotage» du site internet de leur association, lancé la semaine dernière et présenté comme une «plateforme citoyenne».
 
Accusant l'initiative de «populisme», Barthès a notamment déclaré à l'antenne : «Le seul moyen de lui casser son délire, ce serait d'y aller en masse, vous qui nous regardez, et le faire avec des amis. Exemple : ‘je pense qu'il faut augmenter les logements étudiants ?' Oui ou non, vous savez quoi répondre. Non évidemment ! Et faire la même chose à toutes les questions, bourré, avec un faux âge, un faux e-mail.... C'est beaucoup plus rigolo. Allez, bon jeu en famille».
 
«M. Barthès est donc libre de tourner en dérision l'action politique de l'association “Les Amoureux de la France” mais en aucun cas d'appeler ses téléspectateurs à saboter une plateforme numérique qui ne lui plait pas» écrivent Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Frédéric Poisson, avant de dénoncer un «nouveau manquement à la déontologie» et «au simple respect de la loi». Le CSA devrait être saisi, dans les prochains jours, au nom du «respect du cahier des charges de la chaîne» TMC.

C'est de l'humour, il faudrait se décoincer les doigts du cul...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article