On refait la télé (RTL) : Quand Jean-Louis Debré tacle Raquel Garrido - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

On refait la télé (RTL) : Quand Jean-Louis Debré tacle Raquel Garrido

On refait la télé (RTL) : Quand Jean-Louis Debré tacle Raquel Garrido
Invité d'On refait la télé, ce dimanche 15 octobre à 10h sur RTL, Jean-Louis Debré évoquera notamment la double casquette, politique et télé, de Raquel Garrido.
 
Dans On refait la télé, Eric Dussart et Jade recevront ce dimanche Jean-Louis Debré. Interrogé sur le double statut de Raquel Garrido - à la fois porte-parole de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon et chroniqueuse sur C8 dans Les Terriens du dimanche ! de Thierry Ardisson -, l'invité de RTL a avis clair : "Il ne faut pas faire les deux à la fois". Et d'ajouter : "Je n'ai fait de la télé ou de la radio que dix ans après avoir quitté ma fonction de responsable politique. Ne mélangeons pas les deux ! Surtout, en plus, pour se défendre à l'antenne d'une série d'accusations (Raquel Garrido a notamment répondu à des informations accusatrices sur son compte publiées par le Canard enchaîné, ndlr). Tout ça, c'est une confusion des genres et ce n'est pas bien".
 
Concernant les autres anciens responsables politiques devenus chroniqueurs, comme Roselyne Bachelot, ou Jean-Pierre Raffarin, Jean-Louis Debré rappelle qu'"ils ne sont pas journalistes, ils viennent donner leur appréciation. Quand vous avez été Premier ministre de la France, vous avez une vue des choses. Pourquoi ne pas venir le dire ? Moi, ça ne me gêne pas." Avant de se permettre quand même une pique bien sentie à l'égard des nouveaux convertis à la télévision : "simplement, ce qui me gêne c'est que quand j'ai fait ça, ils m'ont critiqué. Et ça me fait plaisir de le leur rappeler." Quand Eric Dussart lui demande s'il fait allusion à Roselyne Bachelot, l'ancien président du Conseil constitutionnel répond : "Non, pas Roselyne, mais d'autres qui vont voir les médias et leur demandent s'il n'y a pas une petite chronique à faire."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article