Le groupe TF1 décide de couper le replay de ses chaînes (TF1, TMC, NT1, HD1) à tous les abonnés de Canal ? - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le groupe TF1 décide de couper le replay de ses chaînes (TF1, TMC, NT1, HD1) à tous les abonnés de Canal ?

Le groupe TF1 décide de couper le replay de ses chaînes (TF1, TMC, NT1, HD1) à tous les abonnés de Canal ?

C'est une mauvaise surprise pour les abonnés de Canal+... Depuis 48 heures, ils ne peuvent plus avoir accès aux replays des chaînes du groupe TF1, c'est à dire TF1, TMC, HD1, NT1. A  l'origine de ce conflit un bras de fer entre  entre la Une et les distributeurs. TF1 souhaite en effet faire payer ses services à Numéricable, SFR, Orange, Canal, ce que refusent ces opérateurs qui estiment que ces services doivent être gratuits. 

Déjà en juillet dernier ce sont les abonnées de SFR qui avaient  été victimes de cette décision du groupe TF1: "Numericable-SFR n’a aucun droit à distribuer nos chaînes sans notre accord, et nous n’avons aucune obligation de les lui fournir", avait affirmé Gilles Pélisson, patron du Groupe TF1.  "Chaque année nous investissons près de 1 milliard d’euros au service des téléspectateurs et de l’écosystème audiovisuel », rappelait Gilles Pélisson, qui estimant que « ces programmes (…) créent de la richesse pour Numericable-SFR, en étant générateur d’abonnements"

SFR, dans un communiqué accusait alors de son côté TF1 de « tentative de prise d’otage » de ses clients.

Désormais, ce sont donc les abonnés de Canal qui sont privés par TF1 de ce replay et lorsqu'ils tentent de se connecter, ils voient s'afficher ce message : 

Contacté,le groupe TF1 indique que "les abonnés de Canal Plus ont toujours accès au service de replay du groupe TF1". "Il s'agissait d'un bug technique qui vient de chez Canal Plus", précise-t-on.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article