Le propriétaire de Sud Radio : "Les sondages radio de Médiamétrie sont bidons ! On les attaque en justice" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le propriétaire de Sud Radio : "Les sondages radio de Médiamétrie sont bidons ! On les attaque en justice"

Le propriétaire de Sud Radio : "Les sondages radio de Médiamétrie sont bidons ! On les attaque en justice"
Ce matin, le patron du groupe qui possède la station Sud Radio était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Didier Maïsto, patron de Fiducial Média - propriétaire de la station -, est revenu sur son procès contre Médiamétrie .
 
"Je vais dire tout haut ce que tout le monde sait dans le milieu et que forcément le grand public ne sait pas, Médiamétrie, c'est un institut privé qui a à son capital toutes les télé et radio, les annonceurs et les gens qui sont en charge de les commercialiser. Vous avez pratiquement 1.000 radios en France et il y a quatre [qui sont actionnaires], y compris le service public. Ce qui est compliqué c'est d’être juge et partie", a-t-il débuté.
 
"J'accuse Médiamétrie d'une méthodologie bidon. Tout a fait sujette à caution", a-t-il continué en expliquant que, pour chaque enquête, 126.000 personnes sont interrogées. Un certain nombre de radios sont citées, mais pas Sud radio. comment voulez-vous que les gens disent qu'ils nous écoutent ! Les chiffres sont faussés car on cite les autres radios mais pas nous !"
 
"Sur Internet, les audiences sont exponentielles ; sur Médiamétrie, ça ne bouge pas. J'ai commencé à m’inquiéter. J'ai eu des appels d'auditeurs qui me disent que toutes les radios sont citées, sauf Sud Radio [...] Le deuxième problème c'est que, dans d'autres études menées sur Internet, on s'est rendu compte que Sud Radio n'apparaissent pas", explique Didier Maïsto.
 
Pour lui, "les chiffres d'audiences radio sont absolument faux ! Je vais vous dire pourquoi ils sont faux : parce que c'est du déclaratif [...] Médiamétrie dit qu'ils ont un problème sur les villes de moins de 55.000 habitants. Donc on ne peut pas mesurer. Depuis 10/15 ans, ils ont le même panel. [...] Il y a des panels tout petits et comme ils ont du mal à recruter, ce sont toujours les mêmes panels".
 
Le patron de Fiducial Média demande 23 millions d'euros de dommages et intérêts à Médiamétrie. "Ca a été calculé par nos conseils sur le manque à gagner depuis qu'on a racheté la radio en fonction de l'extrapolation qu'on a pu faire à travers l'écoute digitale", précise-t-il.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article