Les Guignols : Un avenir incertain après le 31 décembre - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Les Guignols : Un avenir incertain après le 31 décembre

Les équipes en charge d'écrire et de réaliser Les Guignols ne savent toujours pas si l'émission sera maintenue après le 31 décembre, selon les informations de nos confrères de Télé Star.
 
Les Guignols sont de nouveau dans la tourmente. L'émission pourrait en effet ne pas être reconduite après le 31 décembre, date de fin de son contrat avec la chaîne, selon les informations de nos confrères de Télé Star. Les équipes ne savent toujours pas si elles continueront de travailler sur le programme après cette date. Dans ce climat de doute, une information n'est pas des plus rassurantes. David Gauthier, producteur des Guignols depuis septembre 2016, aurait même acté avec la direction du groupe Canal+ la fin de l'émission satirique au 31 décembre prochain, assure un proche collaborateur de l'émission à Télé Star.
 
Le budget dédié à l'émission aurait diminué depuis la rentrée dernière. Marionnettistes, imitateurs, costumières et équipes techniques des Guignols ont été touchés. Si jusqu'ici les imitateurs historiques comme Yves Lecoq touchaient une rémunération mensuelle fixe, ils sont désormais réduits à une rémunération au forfait, pour chaque émission tournée. Enfin, l'émission est désormais installée sur un seul et unique plateau. Auparavant, deux plateaux lui étaient destinés. Mais cette saison, le second a été cédé à Cyril Hanouna pour Touche pas à mon poste. Le temps de tournage a aussi été lourdement impacté passant de quatre-cinq jours à un-deux jours de disponibilité. Sollicitée par Télé Star, la direction de Canal+ assure qu'un éventuel arrêt de l'émission n'était pas envisagé.

Bolloré a tué les Guignols...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article