Tweet alarmiste sur Emmanuel Macron : Hugo Clément quitte "Quotidien" plus tôt que prévu - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Tweet alarmiste sur Emmanuel Macron : Hugo Clément quitte "Quotidien" plus tôt que prévu

En partance pour "Konbini", le journaliste ne devrait plus apparaître dans l'émission de Yann Barthès.
 
Clap de fin anticipé pour Hugo Clément et "Quotidien". Selon Ozap, le journaliste vedette de l'émission de Yann Barthès ne devrait plus participer au show de TMC produit par Bangumi. Alors que son départ pour "Konbini" a été annoncé mi-novembre, Hugo Clément ne devait initialement quitter "Quotidien" qu'à l'issue de son préavis, fin décembre. Le journaliste a finalement été libéré de son préavis plusieurs semaines à l'avance et son départ de l'antenne avancé.
 
Mardi, le journaliste avait suscité l'émoi après la publication d'un message alarmiste concernant Emmanuel Macron sur son compte suivi par près de 470.000 fans. "Le convoi de la délégation qui accompagne Emmanuel Macron au Burkina vient d'être attaqué. Selon un témoin direct, des centaines d'assaillants avec des caillasses. Voitures détruites. Les membres de la déleg (sic) réfugiés dans l'université. Tirs entendus. On ne sait pas où est Macron", avait écrit Hugo Clément depuis Paris. Ce message inquiétant avait immédiatement enflammé la toile alors que la visite d'Emmanuel Macron au Burkina Faso se déroulait dans un climat tendu, après qu'une attaque à la grenade ayant visé des militaires français eut fait trois blessés civils lundi à Ouagadougou, capitale du Burkina.
 
Conscient de sa maladresse, Hugo Clément avait rapidement supprimé son message et présenté ses excuses. "La formulation de mon tweet était maladroite. Je vous prie de bien vouloir m'en excuser. Il y a bien eu un caillassage du convoi mais la phrase 'on ne sait pas où est Macron' était alarmiste et n'avait aucun caractère informatif", avait-il écrit. Cela n'avait pas empêché l'Elysée de réagir par la voix de son porte-parole, Bruno Roger-Petit, qui avait tenu à démentir les informations du premier tweet sur le même réseau social.
 
Après avoir travaillé pour la rédaction de France 2, Hugo Clément avait rejoint "Le Petit Journal" de Yann Barthès sur Canal+ durant la saison 2015-2016. Il avait ensuite suivi l'animateur sur TMC pour participer à "Quotidien" la saison suivante. Devenu rapidement une des figures du programme et une star des réseaux sociaux, Hugo Clément avait été épinglé en juin dernier par le site "Arrêt sur images" pour avoir fait la promotion d'une marque parisienne de chemises. A "Konbini", il devrait couvrir l'actualité politique à partir du début de l'année prochaine.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article