Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT : Édouard Philippe écarte une "privatisation" de la SNCF et une réforme des "petites lignes" - Le gouvernement aura recours aux ordonnances

EN DIRECT : Édouard Philippe écarte une "privatisation" de la SNCF et une réforme des "petites lignes" - Le gouvernement aura recours aux ordonnances

11h05: Interrogé par "France Info", Damien Abad, le vice-président des Républicains, a accusé le gouvernement de "refuser le débat public". Et d'ajouter : "C'est la preuve d'un gouvernement qui déraille".

10h55: Edouard Philippe sera l'invité du JT de 20 heures de France 2 ce soir, comme le révèle "France info".

10h50: Le gouvernement va recourir aux ordonnances pour mener la réforme de la SNCF, dont il entend faire voter les «principes-clés avant l’été», a annoncé lundi Edouard Philippe.

«Nous voulons aller vite sans escamoter pour autant la concertation ou le débat parlementaire», a plaidé le Premier ministre, qui souhaiterait réduire «le contenu des ordonnances aux seuls aspects techniques».

10h35: Edouard Philippe s'exprime face à la presse :

"Alors qu'il fonctionne de moins en moins bien, ce service public coûte de plus en plus cher aux Français. Le statu quo n'est pas une option, car il menace le service public. Trop longtemps, on n'a pas osé réformer la SNCF (...) A l'avenir, il n'y aura plus de recrutement au statut".

"Notre réseau est dans un état de vétusté avancé", a déclaré le Premier ministre, Edouard Philippe. "Ce ne sera pas une réforme des petites lignes : je ne suivrai pas le rapport Spinetta sur ce point". "La réforme de la SNCF n’est pas une réforme des petites lignes. On ne décide pas la fermeture de 9000 km de lignes depuis Paris sur des critères administratifs et comptables".

"Le train supprimé au dernier moment, le stress d’arriver en retard au travail, l’angoisse de ne pas être à l’heure pour la sortie de la crèche… On a laissé vieillir notre système ferroviaire et les Français subissent, au quotidien, la dégradation de la qualité du service (...) La dégradation du service public est allée de pair avec un endettement vertigineux de la SNCF. Pour rembourser les seuls intérêts, la SNCF doit payer chaque année 1,5 Md€ : cet argent va aux banques, il ne rend aucun service public".

Edouard Philippe assure que le gouvernement "ne prépare pas la privatisation de la SNCF", qui va devenir une "société nationale à capitaux publics". Edouard Philippe annonce que le gouvernement va demander à recourir aux ordonnances pour la réforme ferroviaire. "A la mi-mars, nous déposerons un projet de loi d'habilitation au Parlement", déclare-t-il. 

Le Premier ministre annonce que le statut de cheminot ne s'appliquera plus aux nouveaux entrants.

07h16: Édouard Philippe annonce ce matin, les détails de la grande réforme de la SNCF prévue par son gouvernement. Les cheminots ont d'ores et déjà appelé à la grève. 

Sur le front syndical, la CGT est prête à durcir le ton. « Ce que veut faire le gouvernement, passer en force sans discussion, sans mettre le doigt sur les véritables problèmes, ça risque d'envenimer les choses », a déclaré dimanche son secrétaire général, Philippe Martinez, qui s'exprimait sur France 3.

Le leader syndical faisait référence aux propos tenus la veille par Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture.

Le chef de l'Etat, pris à parti par un salarié de la SNCF, y avait notamment déclaré qu'il ne pouvait y avoir « d'un côté, des agriculteurs qui n'ont pas de retraite et, de l'autre, avoir un statut de cheminot et ne pas le changer ».

Source JMM

Moi je suis pour la réforme, marre des avantages des cheminots avec des billets qui augmentent sans cesse et des couacs sur le réseau...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article