Le jeudi 8 mars sur France 3 à 23h50, première partie du documentaire "La guerre d'Hollywood : 1939-1945 Unis sous le drapeau" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le jeudi 8 mars sur France 3 à 23h50, première partie du documentaire "La guerre d'Hollywood : 1939-1945 Unis sous le drapeau"

Le jeudi 8 mars sur France 3 à 23h50, première partie du documentaire "La guerre d'Hollywood : 1939-1945 Unis sous le drapeau"

Le jeudi 8 mars sur France 3 à 23h50, la chaine proposera la première partie du documentaire "La guerre d'Hollywood : 1939-1945 Unis sous le drapeau" commentaire dit par le comédien Philippe Torreton.

Alors que le monde va être précipité dans la Seconde Guerre mondiale, les studios américains vont mettre en place une mobilisation unique dans l'histoire du cinéma.

A la fin des années 1930, Hollywood vit son âge d'or. Quatre-vingt-cinq millions d'Américains en moyenne se rendent dans les salles chaque semaine pour admirer leurs stars préférées. C'est donc à travers le cinéma que le gouvernement américain va s'adresser à la Nation toute entière pour lui demander de participer à l'effort de guerre.

Répondant à l'appel du président Roosevelt, les huit studios d'Hollywood mettent leurs ressources et leurs talents au service de l'effort de guerre. Films de fiction, documentaires, dessins animés : des milliers de films sont produits, destinés au grand public ou aux différentes unités de l'armée. Tous servent un objectif précis : motiver l'engagement de nouvelles recrues, aider à la formation des troupes ou à l'organisation du front intérieur et dénoncer l'idéologie nazie, exacerber le sentiment patriotique...

Les plus grandes stars masculines du moment endossent l'uniforme : Clark Gable, James Stewart ou Tyrone Power participent activement au combat tandis que Marlene Dietrich, Bette Davis ou Rita Hayworth se mobilisent afin de collecter des fonds ou pour divertir et réconforter les troupes.

"La guerre d'Hollywood" raconte cette aventure unique et offre un regard original et parfois méconnu sur la Seconde Guerre mondiale, sur l'histoire de l'Amérique et celle du cinéma.

UNIS SOUS LE DRAPEAU

En 1933, lors de l'arrivée au pouvoir d'Hitler en Allemagne, et de Roosevelt aux Etats-Unis, Hollywood est déjà un géant économique, la huitième industrie du pays. En son sein, des voix
s'élèvent déjà contre la montée du fascisme. "Confession of a nazi spy", est le premier grand film anti-nazi. Produit avant 1939, il marque le début d'une vague de productions des grands studios américains, alliant comédie pour ridiculiser Hitler et célébration de la résistance européenne, en passant par une série de films patriotiques pour préparer l'Amérique à la guerre, qui y entre de plein pied le 11 décembre 1941.

A partir de cette date, tous les métiers du cinéma vont se mettre au service de la propagande : animation, effets spéciaux, maquillage, construction de décors. Le cinéma va ainsi participer à
l'enrôlement en masse de nouvelles recrues et accélérer leur formation. Son action ira de la création de bataillons de cameramen de combat à la promotion des bons de guerre du trésor.

Les stars sont aussi mises à contribution. Ainsi, pour l'organisation du front intérieur, certaines vedettes participent à une série de films pédagogiques tels que la lutte contre le gaspillage de
matières premières ou l'encouragement des femmes à exercer des métiers masculins.

Des clubs privés tenus bénévolement par des stars, réservés uniquement aux soldats, sont ouverts à New York ou Los Angeles. On y retrouve le "Hollywood Hall of Honor", où sont exposées les photos de toutes les vedettes hollywoodiennes servant sous les drapeaux.

Et pour entretenir le moral des troupes et les divertir, des vedettes du cinéma et de la chanson vont directement sur le front, en Europe et dans le Pacifique (400 000 shows entre 41 et 44).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article