Bertrand Cantat : Une ex-avocate veut relancer l’enquête sur le suicide de l'épouse du chanteur - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Bertrand Cantat : Une ex-avocate veut relancer l’enquête sur le suicide de l'épouse du chanteur

Alors que Bertrand Cantat effectue sa tournée dans un climat tendu, de nouvelles pièces communiquées au parquet pourraient relancer l’enquête sur le suicide de son ex-femme Krisztina Rády.
 
Pétitions, manifestations, pressions des élus locaux, dates supprimées… La tournée de Bertrand Cantat, qui devait célébrer le grand retour en solo de l'ancien leader de Noir Désir, a viré au fiasco. Lundi, le chanteur, qui a passé quatre années en prison pour avoir tué à coups de poings Marie Trintignant, a annoncé sa décision de se retirer des festivals d'été "pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs". Cela ne va pas suffire. Le concert prévu à Istres (Bouches-du Rhône) vendredi a été annulé dans la foulée.
 
Bertrand Cantat crie à "la censure" et réclame "le droit à une seconde chance" tandis que, sur le terrain judiciaire, une nouvelle saisine auprès du procureur de la République de Bordeaux pourrait relancer l'enquête sur les circonstances du suicide de son ex-femme, Krisztina Rády, qui s'est pendue à leur domicile en janvier 2010.
 
Dans un courrier daté du 18 janvier et que le JDD a pu consulter, la présidente de l'association Femme&Libre, Yael Mellul, a communiqué au parquet de nouvelles pièces "permettant d'établir les violences exercées par Bertrand Cantat sur Kristina Rady" dans le prolongement de la plainte que cette ancienne avocate avait déposé contre x pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner" le 3 avril 2014.
 
Elle s’appuie notamment sur des messages échangés avec la femme d’un des anciens membres du groupe de Noir Désir. Contacté par le JDD, l'avocat de Bertrand Cantat, Me Antonin Lévy, indique que le parquet n'a procédé à ce jour à "aucune audition ni à aucun acte" et rappelle que le suicide de Kristina Rady a déjà fait l'objet de deux enquêtes. Les parents de Krisztina Rády sont eux "très choqués", insiste leur avocat Me Tibor-Louis Leh après les avoir eus au téléphone hier. "Ils le répètent : Bertrand ne peut être tenu responsable du suicide de Kristina."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article