C8 va revenir sur la prise d'otages à la maternelle de Neuilly, survenue en mai 1993, dans un documentaire le lundi 14 mai à 21h. Découvrez les premières images - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

C8 va revenir sur la prise d'otages à la maternelle de Neuilly, survenue en mai 1993, dans un documentaire le lundi 14 mai à 21h. Découvrez les premières images

C8 va revenir sur la prise d'otages à la maternelle de Neuilly, survenue en mai 1993, dans un documentaire le lundi 14 mai à 21h. Découvrez les premières images

Le lundi 14 mai à 21h00, C8 proposera un nouveau magazine présenté par Victor Robert.

"Human Bomb, prise d'otages à la maternelle de Neuilly" est le titre du documentaire.

Le jeudi 13 mai 1993 à 9h30, débute un fait divers unique en son genre. 21 enfants âgés de 3 ans et leur maîtresse sont retenus par un homme qui promet de tout faire exploser si les autorités ne tiennent pas compte de ses exigences. Dans la petite classe de l’école maternelle Charcot de Neuilly-sur-Seine, le mystérieux H.B. n’a qu’une seule revendication : 100 millions de Francs ! La prise d’otages va durer deux jours et deux nuits, 46 heures que la France n’oubliera pas.

Ce fait divers va marquer les esprits. D’abord en raison de l’émotion qui va gagner tout le pays. Le retentissement médiatique est immense. Tous les médias nationaux mais aussi les principaux correspondants étrangers sont là. Pourquoi s’en prendre à de si jeunes enfants ? Qui est cet homme ? Que se passe-t-il dans la classe ? Comment les parents réagissent-ils ? Et surtout comment dénouer cette crise inédite ? Le courage de la maîtresse, des médecins du Samu, des pompiers et des forces du Raid vont aussi profondément marquer l’opinion.

La mort du preneur d’otages lors de l’assaut final fera, pendant plusieurs mois, l’objet d’une polémique : y a-t-il eu légitime défense ? On se souvient aussi de l’implication de Nicolas Sarkozy, jeune maire de Neuilly et tout nouveau ministre du budget. Son rôle clé dans la libération de plusieurs enfants est encore dans les mémoires. La narration de ce documentaire de 90 minutes, sans commentaire, repose essentiellement sur les témoignages exclusifs des principaux protagonistes de l’époque : Nicolas Sarkozy, la maîtresse Laurence Dreyfus qui ne s’était pas exprimée depuis 1997 ; la capitaine médecin des sapeurs-pompiers qui n’était jamais revenue sur son rôle crucial dans le dénouement ; des enfants et leurs parents ; ainsi que les hommes du Raid et les autorités judiciaires.

En exclusivité, Nicolas Sakozy a accordé un long entretien aux équipes de C8.

A 23h00, "Human Bomb, maternelle en otage"

13 Mai 1993, 9h30, comme tous les matins, Laurence, institutrice stagiaire à l’école maternelle Commandant Charcot de Neuilly sur Seine, a déjà entamé la matinée avec ses petits quand un homme casqué surgit dans sa pièce. L’homme est imposant, empêtré dans une grosse combinaison noire. En bandoulière, il porte des sacs. A l’aide d’une feuille de papier dactylographié, il annonce que la classe est prise en otage et formule des exigences extravagantes d’argent.

C’est le début de l’histoire de HB, “Human Bomb” qui a bouleversé la France. Ce docu-fiction ne s’en tient qu’aux faits survenus durant les 46 heures qu’a duré la prise d’otages et restitue la rare intensité de ces instants, grâce à l’interaction de 3 cercles de narration: les bandes audio, grâce auxquelles la partie fiction sera reconstituée au plus près de la vérité; les interviews des acteurs involontaires du drame; les images d’archives, filmées par les pompiers.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article