Ce soir à 20h55, nouveau numéro de "Crimes" dans la Sarthe sur NRJ12 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Ce soir à 20h55, nouveau numéro de "Crimes" dans la Sarthe sur NRJ12

Ce soir à 20h55, nouveau numéro de "Crimes" dans la Sarthe sur NRJ12

Ce soir, à 20h55, les équipes de "Crimes" se rendent dans la Sarthe pour un numéro inédit sur NRJ12. Les téléspectateurs retrouveront deux affaires qui ont défrayé la chronique.

Sommaire :

« Affaire Maëlyne »

Le 7 février 2015, à Champagné, il est 19h30 lorsque les secours reçoivent l´appel alarmant d´un père de famille. Ce dernier leur explique que sa fillette de 13 mois, Maëlyne, ne se réveille plus, après avoir soi-disant avalé un verre de rosé. Les pompiers se rendent immédiatement sur place et conduisent l´enfant aux urgences : mais rien ne se passe comme prévu...

Comment la petite-fille s´est-elle retrouvée dans le coma ? S´agit-il bien d´un accident domestique ? Et surtout, les équipes médicales parviendront-elles à sauver Maëlyne ?

« Affaire Leprince »

Le 5 septembre 1994, au petit matin, Brigitte, Christian Leprince et deux de leurs filles, Audrey, 6 ans et Sandra, 10 ans, sont retrouvés, massacrés dans la demeure familiale de Thorigné-sur-Dué. La petite dernière, Solène, 2 ans, est, elle, miraculeusement vivante, dans sa chambre. Une fastidieuse enquête se met alors en branle. Le frère de Christian, Dany, qui vit dans la maison voisine,  va ainsi se retrouver au centre de toutes les attentions... Lui ne cesse de clamer son innocence, tandis que sa propre femme, Martine l´accable... Mais qui détient la vérité ?

Durant plus de 20 ans, les enquêteurs vont tout tenter pour élucider ce quadruple meurtre, qui demeure encore aujourd'hui l´une des dernières grandes énigmes judiciaires françaises.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article