L'épisode 2 d'"Edouard Philippe, mon pote droite : Primaire" le mardi 15 mai à 22h30 sur France 3 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

L'épisode 2 d'"Edouard Philippe, mon pote droite : Primaire" le mardi 15 mai à 22h30 sur France 3

L'épisode 2 d'"Edouard Philippe, mon pote droite : Primaire" le mardi 15 mai à 22h30 sur France 3
Après le premier volet du documentaire "Edouard Philippe, mon pote de droite" diffusé sur France 3 en 2016, la chaine proposera la seconde partie le mardi 15 mai à 22h30 : Primaire.
 
Second volet de la série documentaire sur Édouard Philippe réalisé par Laurent Cibien, journaliste et ancien camarade du chef du gouvernement. Après un premier chapitre où l’on découvrait les coulisses de la campagne des municipales de 2014, retour sur le rôle de l’ancien maire du Havre lors de la primaire des Républicains en 2016, aux côtés d'Alain Juppé.
 
« Cela fait dix ans qu’il tourne un film sur moi en espérant que je devienne quelqu’un », s’amuse Édouard Philippe au sujet de la caméra de son ami de longue date, lors d’une réunion de travail avec Alain Juppé. Moins d’un an plus tard, l’homme de confiance du maire de Bordeaux devenait Premier ministre.
 
Le documentaire de Laurent Cibien abonde en situations ou échanges en apparence anodins, mais qui avec le recul temporel revêtent un aspect déroutant. Comme cet échange entre l’ancien maire du Havre et le journaliste Ludovic Vigogne, de L’Opinion : quand ce dernier lui demande si « l’élection de Macron changera quelque chose », le futur chef du gouvernement répond sans plus de conviction par un laconique « on verra… ». Tout le monde connaît la suite de l’histoire… Du moins en ce qui concerne sa carrière personnelle.
 
En nous replongeant au cœur du feuilleton de la primaire des Républicains, ce film surprenant dépeint un Édouard Philippe dévoué à son ancien mentor Alain Juppé, qu’il soutient contre vents et marées (sondages défavorables au second tour, affaire « Ali-Juppé »…).
 
Pourtant, l’énarque s’était d’abord détourné de son leader en 2004. Il s’était alors consacré à ses projets personnels, devenant député en 2012, puis maire en 2016. À ce moment, intégrer l’exécutif semblait être la dernière corde qui manquait à son arc. Or, rallier Juppé à la veille de la présidentielle de 2017 lui offrait une chance sérieuse d’intégrer le gouvernement au sein d’un ministère important.
 
Au soir du 27 novembre 2016, qui voit François Fillon être intronisé candidat du parti les Répblicains, la pilule pour ce fidèle parmi les fidèles fut d’autant plus amère.
 
Le documentaire revient sur toutes les péripéties d’une saga politique à rebondissements, en offrant un accès privilégié à toutes les réunions, meetings et rendez-vous ayant émaillé la primaire… Avant de s’achever sur le rapprochement presque inéluctable entre l’intéressé et le président élu.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article