"Famille nombreuse, une école de la vie" suivi de "21 jours à la colo", le mardi 15 mai à partir de 20h55 sur France 4 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"Famille nombreuse, une école de la vie" suivi de "21 jours à la colo", le mardi 15 mai à partir de 20h55 sur France 4

"Famille nombreuse, une école de la vie" suivi de "21 jours à la colo", le mardi 15 mai à partir de 20h55 sur France 4

Le mardi 15 mai à partir 20h55, France 4 proposera le documentaire "Famille nombreuse, une école de la vie", puis à 22h25 du documentaire "21 jours à la colo".

À l'occasion de la Journée internationale des familles, France 4 vous propose un documentaire inédit de Gilles de Maistre à regarder entre petits et grands. Suivez le quotidien forcément animé de quatre familles qui ont fait le choix d'avoir beaucoup d'enfants. Quatre modes de vie différents pour un même objectif, le bonheur de vivre ensemble. Une famille nombreuse, c’est une façon d’être unique, ce n’est jamais un hasard, au contraire, c’est un choix de vie.
 
Ce programme sera suivi à 22.25 du documentaire « 21 jours en colo », incarné par Alexandra Alévêque qui vous emmène en immersion dans un séjour sportif au Pays basque.
 
La famille nombreuse est la famille rêvée des Français qui avouent désirer de grandes tribus, même si les couples ont en moyenne deux enfants.
 
À la fois fascinant et insolite, le quotidien en grand nombre est un véritable défi à relever, mais c’est avant tout la joie de vivre ensemble que l’on découvre chez les Cimbault, les Masselis, les Noël et les Jessenne. Entre moments de tendresse et complicité, voici la vie pour le moins rythmée de quatre familles atypiques où vivent 5, 6, 7 et 8 enfants.
 
Chez les Cimbault, Stéphanie et Hervé sont les parents de cinq artistes en herbe : Augustin, Adèle, Anatole, Amaury et Angéline.
 
Les Masselis, eux, sont des voyageurs. Philippe et Sophie préparent un périple en bateau, accompagnés d’Indi, de Nahuell, d’Isaïe, de Yaell, d’Abigaell et de Sahell.
 
Chez Clotilde et Nicolas Noël, le quotidien varie entre vacances et rentrée scolaire pour les huit enfants de la famille : Côme, Baudouin, Tiphaine, Marin, Philippine, Brune, Marie et Marie-Garance.
 
Élise et Xavier Jessenne, de leur côté, vivent une existence douce et champêtre avec Prudence, Alix, Sophie, Ambroise, Sixtine, Éloi et Gonzague.
 
Les Noël, 8 enfants (en Île-de-France)
 
Les parents : Clotilde (39 ans), Nicolas (46 ans).
Les enfants : Côme (16 ans, précoce), Baudouin (15 ans), Tiphaine (13 ans), Marin (12 ans), Philippine (9 ans), Brune (6 ans), Marie (4 ans et demi, adoptée), Marie-Garance (2 ans, adoptée)
 
Après leurs six enfants biologiques, Clotilde et Nicolas ont voulu avoir d'autres enfants et ont préféré l'adoption pour donner une famille à des enfants qui n'en avaient pas. Ils ont eu Marie, atteinte de trisomie, adoptée en 2013, puis Marie-Garance, polyhandicapée, en décembre 2016.
 
Ils ont décidé de leur laisser les prénoms donnés par leurs parents biologiques.
 
Depuis, toute la famille s'est engagée pour défendre ces valeurs, les plus grands sont amoureux des deux petites dernières venues dans la famille.
 
Clotilde, la mère, a écrit deux livres et est maintenant porte-parole pour l'ONU et Stop Discrimination Down.
 
Les Cimbault, 5 enfants (dans la Creuse)
 
Les parents : Stéphanie (39 ans) et Hervé (45 ans)
Les enfants : Augustin (12 ans), Adèle (11 ans), Anatole (10 ans), Amaury (9 ans), Angélique (7 ans).
 
​C'est une famille qui aime la musique, le théâtre et la danse. Les enfants ont monté leur troupe, ils sont musiciens et acteurs et réalisent des comédies musicales. Les parents pratiquent l'enseignement à la maison et, durant les vacances d'été, ils partent tous ensemble en randonnée pédestre.
 
Les Jessenne, 7 enfants (dans le Pas-de-Calais)
 
Les parents : Élise (46 ans) et Xavier (48 ans).
Les enfants : Prudence ​(20 ans​)​,​​ Alix​ (​18 ans)​, Sophie ​(​17 ans​)​, Ambroise (​15 ans​),​ Sixtine ​(​13 ans​)​, Éloi (9 ans)​, Gonzague ​(7 ans)​.
 
C'est une famille très soudée, à la recherche de la plénitude à la campagne. Les enfants aident dès qu'ils le peuvent les parents dans la vie de la ferme. Il n'y a pas d'animaux à gérer, mais l'été les enfants participent à la cueillette et au nettoyage. Certains sont scolarisés dans des écoles privées catholiques, d'autres dans le public.
 
Les Masselis, 6 enfants (dans la Creuse)
 
Les parents : Philippe (52 ans) et Sophie (33 ans)
Les enfants : Indi (11 ans), Nahuell (9 ans), Isaïe (8 ans), Yaell (5 ans), Abigaell (3 ans), Sahell (1 an).
 
Toujours partant pour vivre de nouvelles aventures en famille, ils ont décidé de descendre les côtes françaises, en partant ​de Dunkerque​, ​avec deux petits voiliers. Le premier est dirigé par les parents, le deuxième par les deux aînés. L'occasion pour les enfants de s'épanouir en pleine mer sous l'œil protecteur de leurs parents.
 
22h25 21 jours à la colo
 
Alexandra Alévêque est journaliste, elle est embauchée comme animatrice de colonie de vacances pour s’immerger au milieu d’adolescents en vacances. Elle va apprendre à mieux les connaître, pour savoir ce que ces jeunes d’aujourd’hui ont dans la tête. Pendant 21 jours, Alexandra vit dans la peau d’une animatrice de colonie de vacances, s’occupant au quotidien de 50 collégiens des Bouches-du-Rhône. 50 élèves méritants qui partent pour un séjour sportif au Pays Basque. 50 ados, âgés de 10 à 15 ans, qu’il faut encadrer, surveiller, divertir. Alexandra n’avait jamais été en colonie de vacances, c’est sa première colo !
 
À moitié animatrice, Alexandra gère le groupe des filles, elle fait respecter les horaires, du lever au coucher, elle les surveille à la plage, elle participe aux animations, elle s’amuse et elle sévit, et comme tous les autres animateurs, elle mange à la cantine et partage une chambre au dortoir.
 
À moitié journaliste, Alexandra saisit chaque occasion pour faire parler les ados, pour comprendre comment cette génération se perçoit et voit le monde, pour donner la parole à cette tranche d’âge qui a rarement l’occasion de s’exprimer à la télévision.

Avec une immense fraîcheur, avec drôlerie et spontanéité, mais aussi gravité parfois, ces ados parlent de tout sans tabous ; de leurs amours, de leurs rêves, de leur avenir, des garçons et des filles, du monde des adultes, et même de politique, de religion, de la vieillesse ou de la mort.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article