Grève SNCF : Des perturbations attendues les 3 et 4 mai, le calendrier - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Grève SNCF : Des perturbations attendues les 3 et 4 mai, le calendrier

La grève revient avec ce 7e épisode du calendrier du mouvement social initié par les syndicats de la SNCF. Nous avons déjà le détail des perturbations sur les lignes de trains de banlieue de Paris ce soir.
 
La grève de la SNCF revient pour 2 jours ce jeudi et ce vendredi. Les premières perturbations se manifestent dès ce soir à 19 heures, et nous connaissons déjà l'état du trafic sur les lignes de banlieue parisienne. Sur la ligne C du RER, 3 trains sur 4 circulent et sur les lignes D et E du RER, 2 trains sur 3 circulent. Les RER A et B sont pour le moment épargnés. Du côté des Transilien, prévoir 2 trains sur 3 sur les ligne L et P et quelques trains supprimés sur la ligne N. Les autres lignes ne sont pour le moment pas impactées. Ces perturbations s'étalent jusqu'au lendemain du deuxième jour de grève, soit le samedi 5 mai.
 
Cette grève reprend donc, et la mobilisation est attendue en baisse. C'est en tout cas ce qu'espère la SNCF, qui communique, lors de chaque nouvel épisode de grève, des chiffres de plus en plus bas concernant le taux de grévistes. Par exemple, le week-end dernier, le taux de conducteurs en grève (secteur le plus impacté) est tombé sous la barre des 50% (49,6%). TGV, Intercité, TER, Transilien et RER, toutes les lignes devraient une nouvelle fois être concernées.
 
Par ailleurs, l'intersyndicale de la SNCF a aussi appelé à un rassemblement le jeudi 3 mai à Paris et en territoires "pour mettre la pression sur le gouvernement" en vue du rendez-vous avec le Premier ministre le 7 mai prochain, selon les dires de Laurent Brun, le secrétaire général de la CGT cheminots. La CGT, l'Unsa, SUD et la CFDT prévoient également "une journée sans cheminots" le lundi 14 mai si leurs revendications unitaires ne sont pas entendues par le gouvernement.
 
À la demande de l'intersyndicale, lassée par la méthode de concertation avec la ministre des transports Élisabeth Borne, le premier ministre Édouard Philippe a accepté de rencontrer chacune des confédérations syndicales (CGT, UNSA, SUD, CFDT) le 7 mai à Matignon. "Le premier ministre prend le dossier en main, c'est un élément positif pour nous à mettre au crédit du rapport de force ", a déclaré Laurent Brun, secrétaire général de la CGT cheminots. "Nous participerons donc avec de fortes exigences le 7 mai aux réunions" a-t-il ajouté. Si les syndicats ont l'espoir de voir le texte de loi largement amendé, l'exécutif reste ferme sur sa détermination à aller jusqu'au bout des trois lignes rouges de la réforme (ouverture à la concurrence, fin du statut des cheminots, transformation en société anonyme) : "Le 7 mai, avec les organisations syndicales, je ne vais pas dire : bon, il y a une loi qui a été votée par 454 députés, mais on va s'asseoir dessus", a expliqué Edouard Philippe.
 
Si la grève poursuit son chemin comme indiquée dans le calendrier, les trains connaissent une nette amélioration de trafic dans l'ensemble. Sur Europe 1 ce dimanche, le directeur général adjoint du groupe SNCF, Mathias Vicherat l'a lui-même affirmé : "Le trafic s'est quand même nettement amélioré... On passe de la dernière séquence de grève qui était à 36% de trains assurés à 45%, donc une amélioration sensible". En parallèle, les Français soutiennent de moins en moins cette grève. Selon le dernier sondage Elabe, ils ne sont plus que 37% des Français à soutenir le mouvement...
 
La grève SNCF perturbe la circulation sur les rails sur 13 semaines les mois d'avril, mai et juin 2018, depuis le mardi 3 avril. Un scénario qui n'est pas sans rappeler celui des grèves de novembre-décembre 1995 qui avaient paralysé le pays durant deux mois quand le gouvernement Juppé avait entrepris (déjà) une réforme de la SNCF avant de l'abandonner. Ce calendrier de la grève SNCF indique dans la marge à gauche les jours fériés et les vacances scolaires des zones A, B et C, ce qui vous permet de vous organiser dans vos déplacements aux mois d'avril, mai et juin.
 
Le mouvement social a débuté mardi 3 avril 2018. Voici les jours qui sont encore concernés par la grève SNCF, dans leur totalité : en mai, la grève a lieu à la SNCF les 3 et 4 mai, les 8 et 9 mai, les 13 et 14 mai, les 18 et 19 mai, les 23 et 24 mai et les 28 et 29 mai 2018. En juin, de nouveau, la mobilisation sociale devrait concerner 12 jours au total : les 2 et 3 juin, les 7 et 8 juin, les 12 et 13 juin, les 17 et 18 juin, les 22 et 23 juin et les 27 et 28 juin 2018.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article