Pour la première fois, une mairie américaine s’apprête à adopter le revenu de base universel - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Pour la première fois, une mairie américaine s’apprête à adopter le revenu de base universel

Michael Tubbs, jeune maire de la ville de Stockton, en Californie, s'est associé à un projet philanthropique de la Silicon Valley pour offrir un revenu de base à certains de ses administrés.
 
Dans un article long format publié le mercredi 30 mai, le New York Times révèle que la mairie de la ville de Stockton, en Californie, s’apprête à devenir la première ville des États-Unis à s’essayer au revenu de base avec le soutien des élus locaux. Une centaine de familles devrait recevoir la somme de 500 dollars (environ 430 euros) par mois dès l’automne prochain.
 
Largement débattu en France lors de la dernière campagne présidentielle, et notamment défendu par Benoît Hamon, le revenu universel est une idée vieille de plusieurs siècles, mais qui peine à faire son chemin. Pour rappel, il s'agit d'une somme donnée par une communauté politique (une ville, une région, un État) à tous ses membres, sans distinction de ressources ou obligation de travail.
 
Ces dernières années, plusieurs essais ont été menés sur le revenu universel. La Finlande, en particulier, offre 560 euros à 2 000 de ses citoyens depuis janvier 2017 et s’apprête à mettre fin à l’expérimentation. Le gouvernement a déjà annoncé qu’il n’irait pas plus loin dans ce projet. Au Canada, la province de l’Ontario reverse jusqu’à 2 500 dollars canadiens à 4 000 de ses citoyens depuis le début de l’année 2018.
 
Aux États-Unis, le revenu universel n’avait encore jamais été testé par une institution. La seule expérimentation ayant lieu se déroule encore à Oakland et est financée par l’incubateur de startup Y Combinator, qui propose à une centaine de familles de la ville entre 1 000 et 2 000 dollars de revenus par mois.
Stockton, une ville en difficulté
 
Le projet de Stockton est issu d’un partenariat entre la ville et une fondation philanthropique dirigée par Chris Hughes, cofondateur de Facebook, qui a fait du revenu de base et de la fin des inégalités son cheval de bataille. Nommée Economic Security Project, cette fondation veut jouer le rôle d’un lobby en faveur d’un revenu universel et financera en partie le nouveau projet de Stockton.
 
Située à l'est de San Francisco et au sud de Sacramento, la ville de Stockton réunit un certain nombre des conditions favorables à cette expérimentation. Comme le souligne le New York Times, le maire de Stockton, Michael Tubbs, est le plus jeune élu d'une municipalité de taille "considérable" du pays. C'est aussi le premier maire afro-américain de la ville. Il a par ailleurs grandi dans les quartiers sud de Stockton, où le taux de pauvreté est particulièrement important.
 
Stockton, dans son ensemble, est loin d'être une ville riche. Elle est devenue, au tournant du XXIe siècle, un lieu où s'installent des personnes à la recherche "de domiciles abordables, mais travaillant dans des lieux inabordables" de la Silicon Valley. Lorsque Michael Tubbs a pris ses fonctions, en 2016, un résidant sur quatre était considéré comme officiellement pauvre. Seuls 17 % des adultes de plus de 25 ans possèdent un diplôme.
 
Aux côtés de Nathalie Foster et Chris Hugues, les deux fondateurs de Economic Security Project, Michael Tubbs a fondé SEED, un acronyme de Stockton Economic Emporwment Demonstration. Doté d'un budget d'un million de dollars, le rôle de SEED sera de convaincre que le revenu universel peut jouer un rôle déterminant au sein de communautés en difficulté.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article