Malgré ses propos anti-blanc le rappeur Nick Conrad pourrait ne pas être contacté par la justice - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Malgré ses propos anti-blanc le rappeur Nick Conrad pourrait ne pas être contacté par la justice

Malgré ses propos anti-blanc le rappeur Nick Conrad pourrait ne pas être contacté par la justice

Hier, le clip du rappeur Nick Conrad faisait polémique. Dans son texte, le jeune homme appelle notamment à tuer "des bébés blancs". "Attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands", poursuit-il. Quelques temps après le début de cette polémique, le parquet de Paris annonçait l'ouverture d'une enquête pour "provocation publique à la commission d'un crime ou d'un délit".

Pour en parler ce matin, Maître Nicolas Rebbot était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. L'avocat spécialiste en droit des médias a indiqué que, malgré ses propos anti-blanc, le rappeur Nick Conrad pourrait ne pas être contacté par la justice.

"Si on prend les paroles et le clip au premier degré, évidemment que c'est du racisme anti-blanc. Il y a des paroles qui appellent au meurtre de personnes blanches, il y a un clip d'une violence extrême", a indiqué l'avocat en précisant que "la jurisprudence a aussi pu, à des moments, juger que parfois la liberté artistique permettait certaines licences".

"On pourrait imaginer qu'il ne soit pas condamné pour ça ?", a alors demandé Jean-Marc Morandini. "La jurisprudence l'a déjà fait. C'est surréaliste, mais ça existe. Maintenant, les juges s'attachent véritablement à savoir si la personne qui prononce ces paroles dans un clip l'a-t-elle vraiment mise en scène ? Est-ce qu'elle se distancie bien par rapport au personnage", a continué l'avocat.

Et d'ajouter : "Il faut regarder l'environnement de Nick Conrad. Est-ce qu'il a déjà eu des propos par le passé (...) C'est un travail des juges parce qu'on est dans un clip, parce qu'on est chez un artiste. On peut considérer que la liberté de création artistique - qui fait partie de la liberté d'expression - pourrait l'absoudre de cette responsabilité".

Source JMM

No comment si c'est le cas, et ce n'est pas normal... !!!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article