Une famille formidable : Alexandra Vandernoot rejoint TF1 pour sauver Anny Duperey - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Une famille formidable : Alexandra Vandernoot rejoint TF1 pour sauver Anny Duperey

Une famille formidable : Alexandra Vandernoot rejoint TF1 pour sauver Anny Duperey
Le mardi 11 septembre, France 3 diffusera le final de sa mini-série événement, Noces rouges . Alexandra Vandernoot, connue pour ses rôles dans Highlander et Le dîner de cons , apparaîtra aux côtés d’Alexia Barlier, Cristiana Reali et Lannick Gautry pour deux nouveaux épisodes à partir de 21 heures.
 
Dans un entretien accordé à Télé Star, la comédienne s’est confiée sur la nouvelle saga de la deuxième chaîne de France Télévisions. « Le passé de cette famille est assez chargé, son présent aussi d’ailleurs. Mais si elle est sombre, cette histoire remue, elle est très prenante. Le suspense est réussi », a-t-elle expliqué. La comédienne est ensuite revenue sur ses apparitions dans de nombreux feuilletons estivaux. « Ces séries permettent de prendre le temps. On s’est installés plusieurs mois à Cassis hors saison. Il n’y avait personne. J’avais l’impression que la production avait privatisé les lieux... », a-t-elle précisé.
 
Celle qui a collaboré avec son compagnon Bernard Uzan pour la pièce de théâtre « Un week-end tranquille » vient de tourner dans Une famille formiable . Alors que Julie de Bona sera remplacée par Sabrina Seyvecou, l’actrice s’est glissée dans la peau d’une avocate pour la saison 15 de la série de TF1. « Je campe l’avocate et amie de Catherine Beaumont. C’est un super rôle », a-t-elle souligné. Héroïne du feuilleton avec Bernard Le Coq depuis 1992, Anny Duperey se retrouvera en prison pendant que Julien, incarné par Alexandre Thibault, ouvrira son propre restaurant.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article